La meilleure façon d’utiliser l’huile essentielle de Katrafay

Apprenez à utiliser l’huile essentielle de katrafay (ou katafray) pour soulager efficacement vos douleurs articulaires. Mélangée à d’autres huiles essentielles, elle sera efficace pour soigner les tendinites, arthrite et bien d’autres maladies. Vous saurez tout sur son utilisation pour profiter de ses bienfaits en toute sécurité  : ses propriétés, ses contre-indications complètes et très détaillées, comment l’utiliser. En cadeau, je vous propose 1 recette simple pour vous en servir tout de suite.

  

Carte d’identité de l’huile essentielle de katrafay

Son autre nom : Katafray (ne vous mélangez pas les pinceaux avec les « r » !)

Nom latin :  Cedrelopsis grevei

Partie distillée : l’écorce

Vous en aurez besoin en cas de :

  • douleurs articulaires
  • problèmes de peau
  • problèmes de circulation sanguine

 

 

A quel moment utiliser l’huile essentielle de katrafay ?

  • Soulager les douleurs articulaires grâce à ses molécules anti-inflammatoires et antidouleur : tendinite, épicondylite, tennis elbow, arthrite, rhumatismes, arthrose
  • Elle est également indiquée en cas d’eczéma et d’inflammation de la peau. Elle est anti-inflammatoire et viendra soulager les démangeaisons
  • Décongestionnante, vous pouvez aussi l’utiliser sur les varices, jambes lourdes, oedèmes, hémorroïdes
  • Antihistaminique. Donc à voir pour les allergies, notamment l’eczéma.

 

 

Comment utiliser l’huile essentielle de katrafay en toute sécurité ?

 

Comment l’appliquer en massage sur la peau ?

Préférez la diluer un peu dans une huile végétale.

D’ailleurs, pour soulager des douleurs articulaires telles qu’une tendinite, elle sera parfaite pour venir renforcer l’action antidouleur d’autres huiles essentielles dans un mélange. Ce serait vraiment une bonne occasion pour la tester.

Donc, préférez l’utiliser en synergie avec d’autres huiles essentielles pour ce côté « renfort ».

 

Du côté de la dilution, je vous conseille de la diluer à maximum 20% dans une huile végétale.

Et, comme elle vient comme un « renfort », privilégiez de l’utiliser avec d’autres huiles essentielles antidouleur ou anti-inflammatoire.

 

Au niveau des huiles végétales, vous pouvez utiliser celle que vous voulez comme par exemple amande douce, sésame, olive ou d’autres qui ont des indications qui vont avec votre souci. Dans ce contexte de douleurs articulaires, je conseille le macérât d’arnica ou celui de millepertuis (celui-ci est photosensibilisant alors on fait attention).

Par exemple, pour 20 ml d’un mélange, vous pouvez ajouter au maximum 4 ml (=100 gouttes)  d’huile essentielle de katafray et 16 ml de macérât de millepertuis. Vous aurez alors dilué votre huile essentielle à 20%.

Enfin, il suffit de masser quelques gouttes de votre mélange sur la zone douloureuse.

 

En conclusion, pour un massage avec cette huile essentielle :

  • on préfère la diluer dans un mélange huiles essentielles + huile végétale

 

 

Comment diffuser l’huile essentielle de katrafay ?

On peut diffuser cette huile essentielle. Mais je trouve que ce n’est pas son premier intérêt. Il vaut mieux l’utiliser en massage, comme on l’a vu ci-dessus, pour bénéficier de ses bienfaits anti-inflammatoire, antidouleur et décongestionnant.

Si, vous souhaitez quand même l’utiliser en diffusion, peut-être parce que vous aimez son odeur, vous pouvez en la mélangeant avec d’autres huiles essentielles. Ne la diffusez pas toute seule.

 

Comment avaler l’huile essentielle de katrafay ?

Je vous déconseille d’avaler l’huile essentielle de katrafay.

 

 

Les contre-indications de l’huile essentielle de katrafay

Elle n’a pas de toxicité si elle est utilisée aux doses conseillées.

C’est une huile essentielle qui contient des molécules appelées sesquiterpènes.

Ça ne vous parle pas ? Pas de problème, je traduis.

Cette famille n’a pas de précaution ou contre-indication particulière. Cette huile essentielle est donc relativement simple d’utilisation comme vous avez pu le voir tout à l’heure.

 

Maintenant, allons jeter un coup d’oeil du côté des contre-indications.

Je déconseille d’utiliser cette huile essentielle pendant le 1er trimestre de grossesse. Ça ne veut pas dire non plus qu’à partir du 4ème fois, on fait comme on veut ! Je vous conseille plutôt de vous tourner vers d’autres HE qui sont généralement utilisées pendant une grossesse. Pour connaître les HE et les recettes, je vous recommande vivement le livre de D.Festy.

Chez les enfants, je vous déconseille d’utiliser cette huile essentielle s’il a moins de 3 ans. A partir de 3 ans, il n’y a pas de contre-indication à l’utiliser. Mais, je préfère vous conseiller de vous orienter vers d’autres huiles essentielles qui sont habituellement utilisées chez les loulous.

Et voilà, c’est tout pour les contre-indications ! Rien de bien méchant, ça reste dans les précautions générales d’utilisation des huiles essentielles.

 

 

 

Comment utiliser l’huile essentielle de katrafay facilement ?

 

Inflammation articulaire

En massage sur la zone douloureuse, 2 gouttes d’huile essentielle de katrafay dans 4 gouttes de macérât huileux de millepertuis. A appliquer en massage, 3-4 x/ jour.

Vous pouvez appliquer ce mélange pendant 20 jours et stopper 1 semaine tous les 20 jours. Ou l’appliquer 5 jours sur 7.

Pour qui ? Adulte. Déconseillé pendant la grossesse. Ne pas s’exposer au soleil après application.

Conseil : le mieux est de l’inclure dans des mélanges qui contiennent d’autres huiles essentielles antidouleur et anti-inflammatoire. Et en veillant à bien respecter les dosages pour avoir un mélange efficace, juste et non irritant.

 

 

Pour en savoir plus sur ce sujet

Dans cet article, je vous ai présenté une huile essentielle très efficace pour soulager et venir renforcer le côté antidouleur et anti-inflammatoire des mélanges d’huiles essentielles.

Mais, vous voulez savoir comment créer un mélange d’huiles essentielles efficaces avec l’huile essentielle de katrafay ? Connaître le dosage, la dilution, le choix des autres huiles essentielles, la durée de votre traitement ?

Alors, je vous propose de cliquer ci-dessous :

 

 

Conclusion

En conclusion, c’est une huile essentielle qui est simple d’utilisation. 

Elle est surtout utilisée si vous souffrez de douleurs articulaires comme une tendinite, arthrite, rhumatismes …

Je vous conseille de l’utiliser en massage sur la zone douloureuse avec une dilution de maximum 20% dans une huile végétale. 

Ses contre-indications s’adressent aux femmes enceintes et aux enfants.

Maintenant c’est à vous. Si des douleurs vous empêchent de vivre correctement, n’hésitez pas à l’intégrer dans vos formules d’huiles essentielles. Elle ne peut que vous faire du bien !

Précautions :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les femmes enceintes à partir du 4ème mois de grossesse. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les enfants dès 6 ans. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.
  • Chats : vous pouvez diffuser des huiles essentielles en présence d’un chat, si la pièce est ventilée et aérée et que le chat puisse avoir la possibilité de partir de la pièce. Je vous déconseille d’appliquer et surtout de faire avaler une huile essentielle au chat sans avis médical.

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Pour un usage thérapeutique, demandez toujours l’avis de votre pharmacien/médecin.

Sources : Huiles essentielles chémotypées, A.Zhiri, D. Baudoux, ML. Breda

Crédit image : http://www.madabiotop.com

10 réflexions au sujet de « La meilleure façon d’utiliser l’huile essentielle de Katrafay »
  1. Ah…. je la connais! Je l’ai découverte grâce à un livre de Guy Roulier. Je l’utilise, mais je suis très contente de lire ton article! Il va compléter mon information! Merci!
    Bonne soirée! Bisous.

    1. Bonjour,
      Attention la Gaulthérie Couchée a également ses contre-indications au-delà de la femme enceinte ou allaitante, ainsi que les enfants. Cette H.E fluidifie le sang, donc à éviter si vous avez un traitement anticoagulant ou si vous êtes allergique à l’aspirine ou si vous devez subir une opération chirurgicale. Sans oublier si vous souffrez d’ulcère ou de gastrite

  2. Bonjour,
    Le terme katafray est en fait une erreur de dénomination historique, enfin corrigée depuis quelques années. Le terme correct est bien Katrafay du nom de l’arbre dont est issue cette huile. (Katra = amer et fay = jus en malgache)
    Bonne huile pour l’arthrose de par sa forte teneur en paracymène.

  3. Oups, je me suis par contre trompé car la molécule anti-inflammatoire du Katrafay n’est pas le paracymène ( c’est l’ajowan ça ) mais l’ Ishwarane. sorry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge