Comment traiter un microkyste du visage avec les huiles essentielles ?

Se débarrasser naturellement d’un microkyste c’est possible grâce aux huiles essentielles.  Vanessa Bozec, Docteur en pharmacie, aromathérapeute, spécialisée en cosmétique et médecines naturelles, (phytothérapie, homéopathie, gemmothérapie, oligothérapie…) cofondatrice de vanessences.fr vous explique comment bien utiliser les huiles essentielles pour traiter vos microkystes.

 

Il s’agit d’un article invité écrit par Vanessa Bozec, Docteur en pharmacie aromathérapeute, spécialisée en médecines naturelles. Je vous laisse maintenant entre de très bonnes mains, vous allez voir vous ne serez pas déçu(e) !

 

Qu’est ce qu’un microkyste?

Un microkyste appelé aussi point blanc, bouton blanc ou encore comédon fermé est une lésion cutanée dermatologique que l’on va retrouver dans les formes d’acnés nommées rétentionnelles ou acnés microkystiques.

Ces microkystes vont principalement élire domicile sous la peau du visage en atteignant plus fréquemment le bas du visage (mâchoires, menton) et parfois, ils pourront aussi se loger au niveau des pommettes, du front et plus rarement coloniser le décolleté.

Ils vont former un léger relief proéminent, palpable et donnant la sensation d’avoir comme un masque ou une lourdeur sur le visage.

L’acné microkystique ou rétentionnelle peut bien sûr toucher les adolescents mais sa spécialité est plutôt de s’attaquer à la femme adulte après 25 ans voire même jusqu’à 55 ans.

Lorsqu’on est une femme adulte, il nous arrive parfois de rêver de retrouver notre adolescence mais là hélas, ce n’est pas vraiment un cadeau!!!

En effet, cette acné rétentionnelle, difficile à faire partir, est caractérisée par la présence de ces vilains points blancs enkystés sous la peau en profondeur, riches en sébum, en cellules dermiques mortes et en bactéries qui bouchent les follicules pilo sébacés et qui sont de véritables bombes à retardement pouvant générer lors de leur explosion pustules, papules, nodules risquant de s’inflammer et/ou de se surinfecter à tout moment et pouvant même bien souvent laisser des cicatrices à vie.

Ces microkystes, présents toujours en bande, ne sont pas vraiment un atout esthétique pour une femme qui pensait s’être débarrassée ou bien même qui pensait avoir échappé aux problèmes de peaux à imperfections, grasses et acnéiques qui complexent tant d’adolescents filles et garçons…

Ces points blancs qui gâchent la vie ne sont malheureusement pas jolis à voir, peuvent parfois même être douloureux et finissent par sévèrement peser sur le moral et la confiance en soi.

 

 

Les principales causes de formation de microkystes

Obstruction des pores de la peau par une application fréquente de cosmétiques riches en agents comédogènes.

Je vous conseille d’éviter les produits suivants :

  • les huiles végétales comédogènes (coco, amande douce, germe de blé,…),
  • les huiles minérales (vaseline, paraffine,…),
  • les cires d’origine animale comme la cire d’abeille,
  • sans oublier certains autres composants fréquemment utilisés dans les cosmétiques comme les silicones, les polyacrylates ou le sodium lauryl sulfate…

Un déséquilibre ou un bouleversement hormonal entraînant une stimulation hormonale androgénique anormale des glandes sébacées. Ce déséquilibre peut survenir à la puberté, à la préménopause, à l’occasion d’une période de stress, fatigue intense ou choc émotionnel.

D’autres causes sont fréquemment responsables de l’apparition de microkystes :

  • transpiration excessive,
  • peau devenant très grasse,
  • une hygrométrie importante,
  • une exposition au soleil importante (le soleil est un faux ami de l’acné),
  • la prise de certains médicaments en traitement au long court (cortisone, lithium, isoniazide ou certains contraceptifs oraux),
  • un trouble du fonctionnement des ovaires ou des glandes surrénales.

 

 

Quelles sont les Huiles Essentielles efficaces pour éradiquer les microkystes

Pour avoir une action efficace sur la résorption des microkystes, il faudra utiliser plusieurs huiles essentielles qui vont agir en synergie.

Il faut avoir recours à des huiles essentielles à la fois :

    1. délipidantes qui vont dissoudre les lipides du sébum enfermés sous la peau
    2. asséchantes et drainantes permettant aux pores bouchés et aux microkystes de se vider de leur excès de sébum, bactéries et cellules cutanées mortes
    3. séborégulatrice et rééquilibrante hormonale oestrogen like permettant de lutter contre l’hypersécrétion de sébum et de retrouver une sécrétion normale
    4. cicatrisantes, anti inflammatoires et antibactériennes pour éviter l’apparition de papules ou pustules qui risquent de s’infecter et par la suite de laisser des cicatrices.

 

Huiles essentielles conseillées à utiliser ensemble pour booster leurs actions sur la résorption des microkystes et si possible de préférence bio :

  • Huile essentielle d’hélichryse italienne appelée aussi Immortelle (Helichrysum Italicum, sommités fleuries), la plus qualitative étant celle de Corse : cicatrisante puissante, délipidante et drainante puissante.
  • Huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea, feuilles): séborégulatrice, rééquilibrante hormonale grâce à ses propriétés oestrogène like, anti infectieuses et anti inflammatoires
  • Huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole, feuilles): antibactérienne large spectre, délipidante, asséchante et anti inflammatoire
  • Huile essentielle de romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbénone, sommités fleuris): anti inflammatoire, drainante et délipidante puissante.

 

 

Ma recette DIY pour traiter les microkystes

Etant donné qu’il faudra appliquer la préparation “microkystes” sur le visage et cela pendant au moins 3 à 4 semaines minimum, il est conseillé de ne pas utiliser une recette dosée à 100% d’huiles essentielles afin d’éviter l’apparition d’irritations.  

Il est recommandé de les diluer dans une huile végétale de préférence bio et aussi assez fluide pour permettre une bonne pénétration à travers la peau.

La concentration en huiles essentielles idéale doit se situer entre 10 et 20% maximum, concentration suffisante pour maintenir une bonne efficacité, tout en restant cependant bien tolérée en application cutanée prolongée sur les zones atteintes du visage.

L’étape du choix de cette huile végétale est capital car il faut une huile végétale à la fois fluide et rappelez vous, surtout non comédogène.

Les huiles végétales adaptées sont celles:

  • de nigelle (action antibactérienne, séborégulatrice et anti inflammatoire),
  • de tournesol ( action cicatrisante et adoucissante),
  • de sésame (action anti inflammatoire),
  • de noisette (action séborégulatrice et cicatrisante),
  • de noyaux d’abricot (action émolliente, cicatrisante et adaptée aux peaux sensibles),
  • d’argan (action cicatrisante, régénératrice et réparatrice de la peau),
  • de chanvre (action anti-rougeur, hydratantes et cicatrisantes)

A vous de choisir dans cette liste, celle que vous avez déjà en stock ou celle qui vous convient le mieux en terme d’odeur ou de texture par exemples.

 

Recette DIY “Microkystes” dosée entre environ 13 à 16% :

Formule pour 20 ml de préparation

Matériel

1 Flacon verre brun 20 ml (le verre teinté permet une meilleure conservation de la préparation) avec un bouchon spray ou pipette compte goutte.

La recette

  • Huile essentielle bio d’Hélichryse italienne (Helichrysum italicum, sommités fleuries)  : 20 gouttes
  • HE Sauge sclarée (Salvia sclarea, feuilles) :   20 gouttes
  • HE Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole, feuilles) : 20 gouttes
  • HE Romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbénone, sommités fleuries) : 20 gouttes
  • Huile végétale bio de votre choix (dans la liste conseillée au dessus) QSP 20 ml (cela signifie de remplir le flacon de 20 ml jusqu’en haut, après avoir versé les gouttes des HE).

Comment utiliser la préparation “Microkystes” :

L’usage est réservé à la voie cutanée.

Appliquer quelques gouttes ou une petite quantité de la préparation sur les zones atteintes par les microkystes 1 à 2 fois/jour jusqu’à amélioration (en général début d’amélioration visible entre 5 à 15 jours).

L’application doit rester locale, sur le/les boutons seulement dû fait du fort dosage en huiles essentielles.

Ne pas dépasser 3 semaines consécutives de traitement.

Au bout de 3 semaines faire une pause d’une semaine et recommencer si besoin une autre cure voire même une troisième afin d’éviter la réapparition de microkystes.

Précautions d’emploi :

  • Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 15 ans.
  • Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Ne pas utiliser en cas d’allergie à l’un des composants (test cutané recommandé avant utilisation au niveau du pli du coude), ne pas utiliser cette préparation dès qu’elle commence à sentir le rance.
  • Déconseillé en cas de cancer hormono-dépendant (sein, ovaire, utérus, prostate) ou antécédents en utilisation prolongée de plus de 3 mois.

 

 

Un traitement naturel et efficace clé en main : le roll on microkyste visage vanessences.fr

Vous n’êtes peut être pas très à l’aise pour réaliser des préparations vous même. Vous n’avez pas envie d’acheter tous les composants, vous souhaitez avoir directement un produit tout prêt à l’emploi et préparé dans les règles de l’art par une pharmacienne ?

Roll-on microkystes

Dans ce cas rendez-vous sur la boutique vanessences.fr où vous pouvez acheter en ligne la préparation aux huiles essentielles microkyste visage sous la forme d’un roll’on très pratique à utiliser et à emporter avec soi.

 

 

 

 

 

Quelques conseils et routines beauté complémentaires pour aider à traiter les microkystes

Pour finir, laissez-moi vous donner quelques conseils beauté associés pour renforcer l’efficacité de votre traitement des microkystes.

  • Tout d’abord un conseil basique, logique mais qu’il est essentiel de rappeler : éviter absolument de percer ou de presser un microkyste, leur expulsion doit se faire en douceur afin d’éviter une surinfection, une inflammation ou une cicatrice.
  • N’hésitez pas également en complément, à pratiquer une exfoliation en réalisant un gommage 1 fois par semaine de préférence le soir afin d’éliminer les cellules mortes en excès et d’accélérer l’évacuation des microkystes.
  • Afin de bien dilater les pores de la peau pour faciliter l’évacuation du sébum et des cellules mortes, réaliser avant le gommage, un sauna facial 1 fois par semaine plutôt le soir. Pour faire votre sauna facial :  verser 2 à 3 gouttes d’une huile essentielle ou d’un mélange d’huiles essentielles à visée purifiantes et/ou drainantes (Arbre à thé, Citron zeste, Géranium rosat, Petit grain bigarade feuilles, Ravintsara, Romarin à verbénone, Sauge sclarée par exemples)  dans un bol d’eau très chaude (mais pas bouillante). Placer le visage au dessus du bol, couvrir avec une serviette de toilette et fermer les yeux. Procéder au sauna facial pendant 5 à 10 minutes une fois par semaine, le soir et pendant ce sauna, pratiquer par moment, avec le bout des doigts de légers massages en pinçant légèrement les zones atteintes de microkystes pour aider à bien drainer et nettoyer les pores de la peau

Après votre sauna facial suivi de votre gommage, sur une peau propre et sèche, appliquer la préparation “Microkystes” sur les zones atteintes en massage jusqu’à pénétration.

 

Enfin voici mes conseils hygiéno diététiques associés pour renforcer l’efficacité de votre traitement naturel des microkystes.

Eviter ou réduire la consommation d’aliments à base d’amidon, de féculents, de graisses saturés (fritures, charcuteries, produits laitiers surtout issus du lait de vache, pâtisseries,  viennoiseries, aliments de fast food).

Privilégier les aliments détoxifiants et drainant le foie et/ou facilitant l’élimination rénale : radis noir, artichaut, navets, asperges par exemple.

Augmenter son apport hydrique 1.5 litre par jour : eau, tisane diurétique ou détox, thé vert…

Pratiquer une cure détox hépatique et/ou rénale par voie orale pendant 15 jours à 1 mois et surtout au printemps. Très souvent, lorsque des pathologies dermatologiques apparaissent cela peut être le signe que les émonctoires (foie, reins notamment) sont un peu engorgés et du coup c’est la peau qui prend le relais pour l’élimination des toxines, ce qui peut engendrer l’apparition de pathologies cutanées (eczéma, acné, microkystes, psoriasis, dermite etc…). Prendre des mélanges à base de plantes détoxifiantes hépatiques et/ou rénales sous forme liquide ou en gélules que vous pouvez trouver en pharmacie en demandant conseil à votre pharmacien. Sinon, vous pouvez également trouver sur le site vanessences.fr une cure détox drainage hépatique de 15 jours à base d’huiles essentielles et d’huiles végétales bio ou une synergie voie orale anti acné.

Vanessa Bozec,

Docteur en pharmacie aromathérapeute, spécialisée en médecines naturelles

Conclusion

Je remercie Vanessa pour cet article vraiment très complet et très intéressant. Avec une solution vraiment efficace à la clé :  le roll-on microkystes.

Si vous aussi, vous avez souvent des microkystes qui laissent de vilaines cicatrices, vous pouvez vous en débarrasser grâce aux huiles essentielles et notamment à ce roll-on. Aussi, n’oubliez pas d’effectuer un drainage de vos émonctoires de temps en temps (si votre santé le permet) pour évacuer les toxines. C ‘est important.

Précautions :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les femmes enceintes à partir du 4ème mois de grossesse. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les enfants dès 6 ans. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.
  • Chats : vous pouvez diffuser des huiles essentielles en présence d’un chat, si la pièce est ventilée et aérée et que le chat puisse avoir la possibilité de partir de la pièce. Je vous déconseille d’appliquer et surtout de faire avaler une huile essentielle au chat sans avis médical.

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Pour un usage thérapeutique, demandez toujours l’avis de votre pharmacien/médecin.

Crédits image : https://www.gaiia-shop.com

2 réflexions au sujet de « Comment traiter un microkyste du visage avec les huiles essentielles ? »
  1. MARIE-CHANTAL dit :

    Bonjour Sandrine, ta recette pour les microkystes fonctionne t’elle sur les grains de milium

    1. Sandrine_aromalin dit :

      Bonjour Marie-Chantal
      la recette pour les microkystes n’est pas adaptée pour les grains de milium. Pour en venir à bout, il faut pratiquer des gommages doux et équilibrer absolument sa peau avec une routine adaptée. Si tu souhaites en savoir plus, je peux te proposer mon ebook : https://www.aromalin.com/reponse-naturelle-eclatante-peau-mixte/ A bientôt 🙂

Les commentaires sont fermés.