Vous êtes ici : Accueil » Conseils Malins » Conseils Beauté » Mes Cosmétiques fait maison » Shampoing solide fait maison au henné blond et curcuma

Shampoing solide fait maison au henné blond et curcuma

Voici mon shampoing fait maison aux huiles essentielles. C’est un shampoing solide avec une couleur bizarre, je vous l’accorde 😆 . Découvrez la recette de mon shampoing pour cheveux normaux et nourrissant (pas trop mais juste ce qu’il faut pour ne pas avoir les cheveux qui graissent trop vite). Vous saurez aussi pourquoi je préfère le shampoing solide au shampoing liquide.

Mes cheveux sont normaux à la racine et secs au niveau de la longueur et des pointes. Donc, mon souci est que si je prends un shampoing trop nourrissant, mes cheveux graissent trop vite et si je prends un shampoing moins nourrissant, mes cheveux sont secs comme du foin. Vous me mettez dans une botte de foin, vous ne verrez pas la différence entre le foin et mes cheveux  :mrgreen: .

J’ai donc demandé conseil auprès de ma coiffeuse préférée. Sa réponse est d’utiliser un shampoing neutre et de soigner les longueurs de mes cheveux secs avec un masque trèèèèèès nourrissant (avec un % d’huile très important) après le shampoing.

 

Ce que vous pouvez faire aussi, c’est faire un bain d’huiles AVANT le shampoing.

L’huile végétale de pépins de raisin est adapté aux cheveux à frisotis et secs. Vous appliquez une bonne quantité d’huile sur la longueur des cheveux, vous laissez agir 30 min à 2h (même toute une nuit) et après vous rincez à l’eau et vous faites votre shampoing comme d’habitude.

Le résultat est vraiment surprenant et super mais il faut en avoir le temps et l’envie. Perso, je suis un peu féniante, je l’ai testé 2 fois pour vous en parler et vous dire ces résultats mais j’ai trop la flemme !!!

 

Je veux que mon shampoing solide soit :

 

  • doux, qu’il ne me gratte pas le cuir chevelu
  • qu’il démêle les cheveux sans tirer comme une dingue avec sa brosse
  • qu’il soit un peu nourrissant
  • qu’il gaine les cheveux
  • qu’il fasse briller le cheveux
  • qu’il fasse ressortir la blondeur de mes cheveux avec des reflets miellés.

 

Comment utiliser le shampoing solide ?

 

Alors tout ceci est bien beau, mais j’imagine que vous vous demandez comment il faut utiliser ce shampoing ?

Ce shampoing se présente sous la forme d’un pain comme un pain de savon.

Sous l’eau, il suffit de frotter le shampoing entre vos mains sous l’eau pour le faire mousser et de le passer sur vos cheveux. Vous obtiendrez au moment du massage sur vos cheveux une mousse toute légère. Rincez comme pour un shampoing normal.

 

La première utilisation du shampoing peut irriter faiblement les yeux chez certaines personnes. Il suffit de passer de l’eau sur les yeux.

 

La recette de mon shampoing solide

 

Autant que vous soyez prévenu, il se réalise en 2 étapes car il faut faire un macérât. Sachez que ce macérât est facultatif.

 

Phase A : le macérât facultatif à la poudre ayurvédique de Bhringaraj

 

Pour 10 g :

  • Eau minérale : 9 g
  • Poudre Bhringaraj : 1 g

 

1/ Versez l’eau et la poudre dans un petit pot (peu importe la matière du pot). 

2/ Bien agiter pour que la poudre se mélange à l’eau.

3/ Laisser macérer 24 h dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Agitez votre préparation de temps en temps.

4/ Une fois les 24 h passées, filtrez ce macérât dans un filtre à thé (le filtre à café ne fonctionne pas bien, expérience vécue) et récoltez ce joli liquide à la couleur brun/vert dans un bol que vous aurez désinfecté.

 

Vous pouvez remplacer ce macérât par de l’eau minérale dans la recette du shampoing.

 

Phase B : la recette du shampoing solide

 

Pour 50 g :

 

  • Sodium Coco Sulfate (SCS) : 18 g (36 %) – ingrédient indispensable pour réaliser un shampoing solide, pouvoir détergeant et moussant

 

  • Tensioactif SCI : 18,5 g (37 %) – détergeant plus doux que le SCS, pouvoir moussant

 

  • BTMS : 2 g (4 %) – lisse et démêle les cheveux

 

  • Beurre de karité : 3 g (6 %) – nourrit et protège les cheveux. Il apporte de la douceur au shampoing

 

  • Huile végétale de pépins de raisin : 0,75 g (1,5 %) – nourrit les cheveux secs

 

  • Huile végétale de chanvre : 0,75 g (1,5 %) – nourrit, apporte de la brillante et facilite le brossage des cheveux

 

  • Macérât de Bhringaraj : 2 g (4 %) – voir phase A, fortifie les cheveux (lutte contre les cheveux blancs). Vous pouvez remplacer ce macérât par de l’eau minérale

 

  • Coco-silicone végétal : 1,5 g (3 %) – rien à voir avec le silicone que l’on trouve dans les produits industriels  :D. Ce silicone est extrait de l’huile de coco. Il apporte un toucher soyeux, lisse, gaine et apporte de la brillance

 

  • Protéine de soie : 0,5 g soit 11 gouttes (1 %) – rend les cheveux doux, soyeux et brillants

 

  • Henné blond : 2 g (4 %) – ravive les reflets des cheveux blonds, leurs donne de l’éclat et de la lumière

 

 

  • Huile essentielle de Ylang-Ylang : 5 gouttes (0,5 %) –  prend soin des cheveux

 

  • Huile essentielle de camomille romaine : 5 gouttes (0,5 %) – aide à faire blondir les cheveux.

 

Précautions du shampoing solide

 

Les précautions sont très importantes pour :

 

  • Vous garantir un bon résultat au niveau de la conservation de vos produits.
  • Ne pas vous irriter votre peau lors de la manipulation des produits. Ils peuvent être alcalins ou acides !

 

Je vous demanderai de lire attentivement ce PDF Précautions d’emploi pour réaliser ses cosmétiques maison, qui vient du site Aroma-Zone. Cliquez sur le lien.

 

Les tensioactifs utilisés dans cette recette (SCS et SCI) sont irritants lors de leur manipulation, à l’état de poudre, et lors de la chauffe. Vous devez (obligatoire !) porter des lunettes de protection, un masque coquille et des gants montants de protection. Ces protections sont à porter du début à la fin de la préparation.

 

Matériel pour réaliser le shampoing solide

 

  • 4 cuillères à café
  • 2 bols résistants à la chaleur
  • 1 pilon (j’en ai un en céramique)
  • Balance de précision
  • Moule en silicone de préférence peu profond (exemple : en forme de madeleine)
  • Filtre à thé
  • Bain-marie

  

Mode opératoire du shampoing solide

 

1/ Pilez le SCS et le SCI dans un bol avec un pilon. Ca sert à écraser les « vermicelles » du SCS pour obtenir une poudre.

 

2/ Dans un autre bol, ajoutez le beurre de Karité et le BTMS. Faites fondre le tout en bain-marie à feu doux. Mélangez une fois fondu.

 

3/ Entre temps, ajouter le macérât de Bhringaraj (ou l’eau minérale) dans le bol contenant le SCS et le SCI. Mettre au bain-marie. Le SCS et le SCI ne vont pas fondre, ils vont juste ramollir. Ca sera donc plus facile pour mélanger.

 

4/ Ajouter le beurre de Karité et le BTMS fondus dans le bol qui contient le SCS, SCI et le macérât. Mélangez le tout un peu avec une cuillère à café. La pâte est compacte et assez dure, le mélange n’est pas facile mais patience est le maître mot 🙂 .

 

5/ Ajoutez les huiles végétales de pépins de raisin et de chanvre. Mélangez cette préparation avec le dos de votre cuillère à café jusqu’à obtenir une pâte homogène.

 

6/ Une fois que votre pâte est plus ou moins homogène, sortir le bol du bain-marie.

 

7/ Ajoutez le reste des ingrédients : le silicone végétal, la protéine de soie, la poudre de henné blond, la poudre de curcuma, l’huile essentielle de ylang-ylang et l’huile essentielle de camomille romaine. Mélangez entre chaque ajout.

 

8/ Transférez votre préparation dans vos moules en silicones à l’aide d’une cuillère à café. Appuyez avec le dos de la cuillère pour que la préparation aille bien jusqu’au fond du moule et pour éviter les bulles d’air. Je vous dit tout de suite, ce n’est pas une partie de plaisir, c’est absolument pas pratique comme pâte, on galère mais quand on a fini, on est content de soi !

 

9/ Placer 10 à 15 minutes votre préparation dans le frigo pour qu’elle durcisse.

 

10/ Attendre 48 h avant utilisation. Oui, je sais ce que vous vous dites, c’est super long 48h car on a envie de tester la nouvelle recette, c’est frustrant ! Allez courage !  😛

 

 

Vous retrouverez tous ces ingrédients et le matériel sur le site de Aroma-Zone.

 

Stockage du shampoing solide

 

Ce produit peut se conserver au moins 2 mois.

 

Important : je vous recommande fortement de faire un test sur le pli du coude et attendre au moins 24 h pour vérifier si aucune réaction allergique ne se manifeste.

 

Et maintenant à vos fouets !

 

Connaissez-vous les shampoings solides ? Vous ai-je convaincu de réaliser un shampoing solide ? À vous de jouer, laissez un commentaire !

10 réflexions au sujet de « Shampoing solide fait maison au henné blond et curcuma »
  1. Bonjour,

    Pensez-vous que dans cette recette je puisse remplacer le coco-silicone par autre chose ? J’ai de la squalane, du phyto’liss et des protéines de soie dans mon stock.

    Bonne journée !

    1. Sandrine_aromalin dit :

      Bonjour CamCam
      Oui, oui je pense qu’il est possible de remplacer le coco-silicone par ces autres ingrédients. Référez-vous bien à leur fiche pour employer le bon dosage.
      A bientôt !

  2. Bonjour, Sandrine. Quels seraient les ingrédients ,pour fabriquer un shampooing solide pour cheveux gras et bruns (comme les miens.)? En tous cas bravo pour ton blog que je découvre et prends plaisir à le lire. 😉 .

    1. Sandrine_aromalin dit :

      Bonjour Dida
      pour les cheveux gras, tu peux ajouter de la poudre d’ortie. Cet ingrédient est un véritable petit miracle ! Perso, dans le shampoing solide de mon homme, je dose la poudre d’ortie à 6%. A bientôt 😀

  3. bonjour,
    et un shampoing pour les « aubergines auburn » ? il faudrait mettre quels ingrédients ? merci

    1. Bonjour Oizelle
      Pour changer la couleur de tes cheveux, le shampoing n’est pas fait pour ça. Il faut que tu fasses un henné. C’est une coloration naturelle et tu obtiens de très bon résultats avec ça. Je peux te proposer le site http://www.mesoinsnaturels.com. La bloggeuse utilise les henné depuis un moment, elle s’y connait très bien et pourra beaucoup mieux te renseigner que moi.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions.
      J’espère t’avoir aidé.
      A bientôt 😉

  4. Coucou,
    Super la recette 😉
    C’est décidé, mon prochain shampoing solide contiendra du curcuma 🙂
    Je ne connaissais pas ton blog, c’est une belle découverte.
    A très bientôt

    1. Bonjour Biotytips,
      Contente de voir que tu es passé sur mon blog et que je t’ai donné envie de tester le curcuma !
      A très bientôt 😉

  5. Moi aussi j’adore les shampoing solides, ils sont très économiques et plus de contenants, ça préserve la planète 😉

    1. Bonjour Magali
      Merci pour ton message C’est vrai que c’est très économique, on fait longtemps pour utiliser un pain de shampoing solide.
      A bientôt

Les commentaires sont fermés.