Comment je vis depuis que j’ai réussi à soulager ma rhinite allergique

Huiles essentielles utilisées pour soulager la rhinite allergique

Vous aimeriez savoir ce qui se passe quand vous réussissez à soulager votre rhinite allergique ? Vous avez bien raison. Faut dire que ces allergies printanières sont vraiment agaçantes au quotidien.

 

Comment est-ce qu’on se sent quand on souffre du rhume des foins ?

Vous vous dites surement que vous allez faire avec, que ça ne dure que quelques mois et après ça ira mieux. Oui c’est vrai mais bon, en attendant, vous dégustez.

Dès le matin, au lever, votre nez ne vous laisse pas de répit. Entre les éternuements  en rafales, le nez qui se bouche ou qui coule, vous devez toujours vous balader avec un mouchoir à la main et vous moucher régulièrement, comme si vous aviez un rhume.

Ensuite, au travail, ce n’est pas forcément agréable, on ne passe pas inaperçu avec ce nez rouge.

Et, vous vous sentez fatigué. Normal, votre corps est en mode guerrier contre les pollens.

Sans parler de la difficulté à trouver le sommeil le soir. C’est sûr, pas facile de trouver le sommeil quand ça gratte ou quand le nez est bouché.

Parfois même, à force d’avoir le nez et la gorge irrités, ça finit en rhino-pharyngite ou en un mal de gorge dont vous vous serez bien passé.

Vos yeux aussi pleurent. Ils sont rouges, gonflés, ça pique, ce n’est vraiment pas agréable. 

Bref, le rhume des foins, ce n’est pas en soi une maladie, c’est clair. Mais quand même! Vous en avez marre, ça vous énerve, ça fatigue. Bref, vous voulez que ça cesse.

 

Pourquoi les huiles essentielles ?

 Comme vous, je souffre aussi du rhume des foins. Malgré la prise d’antihistaminiques et des traitements de désensibilisation, j’étais toujours très embêtée par mes éternuements, ma gorge qui gratte, mon nez qui coule, … Le printemps était pour moi la pire des saisons parce que je souffrais et j’étais vraiment fatiguée.

Le printemps 2013 a été difficile. Mon allergie aux pollens était plus intense que les autres années. Mon nez était toute la journée bouché et j’avais des crises d’éternuements à n’en plus finir. Cet état était très pénible pour le travail et mon quotidien était difficile à gérer. Je me suis dit que je ne pouvais pas rester comme ça !

C’est ainsi que j’ai découvert les incroyables bienfaits positifs des huiles essentielles pour soulager les symptômes du rhume des foins.

 

Comment j’utilise les huiles essentielles ?

J’ai commencé à diffuser des huiles essentielles. Et incroyable. J’éternuais presque plus, ma gorge était apaisée, mon nez débouché. Bref, mon état général s’est amélioré.

Ensuite, j’ai étudié afin de pouvoir profiter encore plus des bienfaits thérapeutiques des huiles essentielles (antihistaminique, antidémangeaison, pour déboucher le nez, pour mieux respirer, pour se calmer).

Puis, j’ai testé. En massage, par voie interne, etc. Et j’ai trouvé quelles huiles essentielles et quels mélanges sont efficaces contre ces tracas si dur à supporter au printemps.

 

Il n’y a pas que les huiles essentielles

Eh oui ! Pour mettre toutes les chances de son côté et ne pas avoir à supporter les symptômes violents du rhume des foins, il est bon de faire un traitement de fond. Un peu comme une désensibilisation que votre allergologue vous conseille mais là, ce sera au naturel.

Et c’est ce que j’ai fait. J’ai commencé à utiliser les huiles essentielles et d’autres médecines issues de la phytothérapie en traitement de fond. Le but est que pendant la période des pollens, les désagréments endurés soient plus rares et moins violents. En d’autres termes, cela peut vous permettre de profiter du printemps sans avoir peur de mettre le nez dehors !

Je vois nettement une différence depuis que je prends mon traitement de fond tous les ans début février. Sauf une année, j’ai oublié de le prendre. Et j’ai bien vu la différence au printemps qui a suivi. Les symptômes du rhume des foins s’étaient à nouveau accentués. 

Donc, maintenant, tous les ans, en février, je prends un traitement de fond issu de la phytothérapie.

 

 

Quels sont ces traitements naturels ?

Dans 2 jours, je vais vous proposer mon produit :

« Stop au rhume des foins : soulager les symptômes grâce à la médecine naturelle, c’est possible ».

Le but est vraiment que vous puissiez soulager rapidement vos symptômes du rhume des foins, grâce aux huiles essentielles.

Chez vous, vous pourrez réaliser les meilleures recettes d’huiles essentielles (à utiliser en diffusion, massage et par voie orale) pour diminuer radicalement (voire stopper) ces tracas.

Vous saurez aussi comment prendre votre traitement de fond en février. Car c’est la clé pour voir vos symptômes diminuer au fil des années.

Et en plus de ça, si vous êtes débutants dans les huiles essentielles ou que vous ne connaissez pas les autres médecines naturelles, aucun souci. Tout est détaillé pour que justement vous puissiez bénéficier et vous procurer rapidement ces traitements.

En plus, vous pourrez profiter d’une offre exceptionnelle qui sera valable seulement 6 jours à partir de demain.

 

Conclusion

Pour avoir testé, les huiles essentielles sont une véritable réponse pour soulager les symptômes du rhume des foins. Pour retrouver une paix au printemps, je les utilise en diffusion, en massage ou par voie orale.

Et accompagnés d’un traitement de fond, les résultats sur le long terme se font ressentir. Les tracas sont moins durs à gérer, moins nombreux. Aujourd’hui, je vis le printemps avec beaucoup plus de plaisir, de tranquillité  et en pleine forme.

Vous aussi, ne restez pas dans cet état avec votre allergie et ses désagréments. Il est possible d’agir. Ce serait dommage de ne pas vous offrir un confort de vie pendant le printemps. Je vous donne rendez-vous dans 2 jours, je vous envoie un mail.

2 réflexions au sujet de « Comment je vis depuis que j’ai réussi à soulager ma rhinite allergique »
  1. J’ai ma fille qui fait du ménage à l’extérieur, et elle souffre du dos en ce moment;quel remède en H E fait-elle qu’elle utilise Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *