Vous êtes ici : Accueil » Huiles essentielles » Huiles essentielles pour soigner - Aromathérapie » Soigner maladies hivernales » Comment petit Superman Léo a lutté contre les virus de l’hiver

Comment petit Superman Léo a lutté contre les virus de l’hiver

Vous avez aimé cet article ? Faites-en profiter aussi vos amis :
Virus

Article écrit tout spécialement pour le blog Aromalin par Alina Moyon, docteur en pharmacie et aromathérapeute.

Léo, mon petit voisin (8 ans) est superexcité. Je l’ai rencontré dans l’ascenseur et il n’a pas arrêté de parler de la fête d’anniversaire qu’il prépare avec sa maman depuis plusieurs semaines. Un clown, des gâteaux, les invités… Fièrement, il me montre le costume de Superman qu’il va porter. Il a même accroché des ballons à la porte d’entrée de son appartement et sa maman a posté une note avertissant qu’il y aurait du bruit dans l’après-midi du samedi prochain.

Trois jours plus tard – vendredi après-midi -, je reçois un coup de fil de ma voisine : depuis hier, Léo est au lit avec 40° de fièvre. Elle a prévenu les invités que la fête n’aura pas lieu. Pleurs, désespoir, mais tant pis pour la fête ; ce qu’elle souhaite, c’est quelque chose qui pourrait soulager Léo et lutter contre les virus de l’hiver. (Soit dit en passant, j’ai une petite réputation de sorcière dans l’immeuble 😉 )

Mes conseils pour Léo

  • Je conseille d’abord à la maman de Léo de le découvrir, pour éviter la surchauffe, et de lui rafraichir le front avec un linge trempé dans de l’hydrolat de Lavande. La douce fragrance de la Lavande enveloppe Léo de tendresse, comme les bras d’une maman. Elle est aussi anti-infectieuse, tout en étant parfaitement tolérée même par des tout petits. Ici, en plus, c’est l’hydrolat que j’ai conseillé ; il n’y a donc pas de contre-indication pour les 8 ans de Léo. 
  • Pour désinfecter l’air des virus hivernaux, je lui ai conseillé de mettre dans son diffuseur un mélange à parts égales d’huile essentielle de Ravintsara et d’essence d’Orange et de le faire fonctionner 10 minutes toutes les heures. 
  • Puis j’ai demandé à la maman de faire une préparation à base d’huiles essentielles. 

La formule de Léo

  • HE Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole) : 1 ml
  • HE Thym à linalol (Thymus vulgaris CT linalol) : 1 ml
  • Ess Citron (Citrus limonum) : 1 ml
  • HV : qsp 10 ml

Préparation

Prendre un flacon codigoutte de 10 ml et ajouter les trois huiles essentielles à l’aide d’une pipette graduée en millilitres. Penser à nettoyer la pipette avec de l’alcool à chaque fois avant de la réutiliser, pour éviter de mélanger les huiles essentielles. (Il restera toujours un peu d’huile essentielle sur les parois, donc en la plongeant sans la nettoyer dans le flacon d’une autre huile, ça va contaminer cette dernière.) Mélanger doucement, puis compléter avec l’huile végétale pour remplir le flacon. Ne remplissez pas trop, pour pouvoir agiter à nouveau et permettre un mélange homogène. Apposer une étiquette en précisant la composition et la date de fabrication. 

Comment l’utiliser ?

Appliquer 10 gouttes de suite sur le thorax et le haut du dos, puis encore deux fois avant la nuit sur la plante des pieds. Répéter les applications samedi, 4 fois dans la journée, en alternant les lieux d’application. Même si les huiles essentielles utilisées ne sont a priori pas irritantes pour la peau à la dilution conseillée, il est préférable d’alterner avec l’application sur la plante des pieds, endroit où la peau est plus épaisse et plus résistante. 

Pourquoi ces huiles essentielles ?

Dans cette formule, les 3 huiles essentielles ont des propriétés anti-infectieuses (virus, bactéries) puissantes pour lutter contre les virus de l’hiver. De plus, elles ne contiennent pas exactement les mêmes principes actifs : c’est ce qu’on appelle une synergie, où des substances différentes, avec des modes d’action différents, visent les mêmes résultats : ici l’effet antiviral. Utiliser ce type de mélange permet de diminuer les quantités de chacune des substances prises séparément et de limiter de ce fait les effets indésirables. 

Les trois huiles essentielles ont aussi un effet sur le terrain, sur l’organisme même, en l’aidant à se protéger des virus de l’hiver.

Ainsi, l’aide des huiles essentielles est complète : il y a à la fois une activité sur l’agresseur (les virus, éventuellement bactéries, donc dirigée vers l’extérieur) et sur l’agressé (l’organisme malade, en le renforçant de l’intérieur). 

L’essence de Citron a aussi un effet rafraichissant et fait baisser la fièvre. 

Quelle base pour les huiles essentielles ?

Dans l’idéal, j’aurais utilisé une huile végétale de Jojoba pas exemple, qui pénètre rapidement à travers la peau. Mais comme ma voisine n’en avait pas, je lui ai conseillé de chauffer de l’huile de coco et d’y ajouter les huiles essentielles. C’est un peu plus long pour faire pénétrer (l’huile de coco est ce qu’on appelle une huile grasse), mais au niveau des effets cela ne change rien. 

Fin mot de l’histoire

Samedi après-midi j’ai été étonnée d’entendre des voix d’enfants dans les parties communes de l’immeuble. Je me suis dit : « Tiens, il y avait une autre fête de prévue aujourd’hui ! », et je n’y ai plus fait attention. 

Le soir, ma voisine m’appelle, fatiguée mais heureuse : Léo allait mieux dès samedi matin, et il avait insisté à faire quand même la fête, c’est lui-même qui avait appelé ses copains pour le leur annoncer. 

Avant et pendant la fête (légèrement raccourcie quand même), elle avait continué la diffusion à raison de 10 minutes toutes les heures, pour purifier l’air et éviter la contamination. 

Et en cadeau de départ, elle avait inventé un jeu qui impliquait d’appliquer cinq gouttes de la synergie aromatique sur les plantes des pieds des petits invités. Autant dire que ça sentait bon quand les parents sont venus les chercher ! 

Bien sûr, cela ne fonctionne toujours aussi rapidement, ni de manière aussi spectaculaire, mais cela fonctionne quasiment toujours lorsque l’on sait adapter le traitement spécifiquement au malade et à sa problématique. 

J’ai abordé ici un cas banal, mais les huiles essentielles peuvent aussi accompagner des infections beaucoup plus graves et/ou chroniques, comme des pneumopathies, de l’asthme, des mycoses récidivantes… Je les utilise même en milieu hospitalier, là où les molécules chimiques montrent leurs limites. 

En savoir plus sur les mycoses

Si vous voulez savoir davantage sur la prise en charge des mycoses – pathologies extrêmement fréquentes et difficiles à soigner avec des méthodes allopathiques -, j’ai écrit un livre où je vous prends par la main pour soigner muguet, candidose buccale, candidose vaginale ou intestinale…Vous pouvez télécharger un extrait gratuit en cliquant sur le lien suivant : https://almaconsult-paris.com/candidose-et-huiles-essentielles/formulaire-inscription-livre-numerique-candidose-et-huiles-essentielles

Prévenir et lutter contre les petits maux de l’hiver

Un grand merci à Alina d’avoir écrit ce beau témoignage pour le blog Aromalin. Cette histoire montre à quel point les huiles essentielles sont efficaces pour soigner les petits tracas de l’hiver. Et à quel point elles peuvent être la solution pour passer un meilleur hiver, être moins incommodé par les virus hivernaux.

Ici, Alina a raconté l’histoire du petit Léo. Mais, il est tout à fait possible de prévenir et soigner les affections de l’hiver (sans complication) grâce aux huiles essentielles chez les adultes.

De manière simple.

Parmi un choix restreint d’huiles essentielles pour ne plus en avoir une qui vous manque.

Ne plus douter du choix des huiles essentielles et de leur dosage.

Pour composer en toute sérénité votre propre synergie d’huiles essentielles.

Comment faire ?

Je vous propose de découvrir ma méthodologie : 

==> Composer des synergies efficaces et sécuritaires

et vaincre les maux de l’hiver 

 

Vous avez aimé cet article ? Faites-en profiter aussi vos amis :
Hidden Content
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.