Vous êtes ici : Accueil » Huiles essentielles » Huiles essentielles pour soigner - Aromathérapie » Guérir les problèmes de peau » Cicatrisation de la peau : comment accélérer le processus grâce aux huiles essentielles ?

Cicatrisation de la peau : comment accélérer le processus grâce aux huiles essentielles ?

Vous avez aimez cet article ? Faites-en profitez aussi vos amis :

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez une plaie en cours de cicatrisation ou une cicatrice ancienne. Vous voulez une cicatrisation de la peau rapide et une cicatrice qui ne se voit pas beaucoup, qu’elle soit un maximum atténué. Et vous avez raison.

Une cicatrise peut être moche, inesthétique. Cela vous dérange et vous ne voulez surtout pas vous retrouver avec une cicatrice horrible que vous devrez garder le reste de votre vie.

Vous voulez éviter une mauvaise cicatrisation de la plaie. Améliorer son futur aspect, la rendre la moins apparente possible. Surtout si vous vous êtes blessé sur une zone bien visible du corps comme le visage.

Et bien, j’ai une bonne nouvelle pour vous. C’est possible grâce aux vertus extraordinaires des huiles essentielles et des huiles végétales.

Vous ne savez pas lesquelles utiliser ? Ni comment ?

Pas de problème. Je vais vous montrer tout de suite comment régénérer et restructurer rapidement votre peau pour une cicatrice presque invisible.

Avez-vous une idée de la manière dont les huiles essentielles et végétales vont réussir à cicatriser plus vite votre blessure et à atténuer la marque de la cicatrice ?

Aucune idée ?

Allez, je vous dis tout ici.

Comment les huiles essentielles et végétales vont-elles agir sur la cicatrice ?

  • Aide à la régénération et la réparation des tissus cutanés
  • Limite ou évite une inflammation
  • Evite la formation d’un hématome
  • Aide à lisser la cicatrice (évite la formation d’une cicatrice boursouflée)
  • Evite une infection
  • Nourrit la peau pour la rendre plus élastique et hydratée

==> Rend la cicatrice la moins visible possible, voire dans certains cas presque invisible

==> Permet la cicatrisation plus rapide d’une plaie.

Ce que je trouve génial avec les huiles végétales et essentielles, c’est qu’utilisées en synergie, elles agissent sur plusieurs facteurs en même temps (6 points ici) et on a vraiment tout ce qu’il faut pour obtenir une cicatrice atténuée, lisse et plus rapidement.

Maintenant, on va voir quelles sont les meilleures huiles essentielles et végétales à choisir pour bichonner votre cicatrice.

Choix des huiles essentielles et des huiles végétales pour la cicatrisation de la peau

Pour vous aider à y voir plus clair, celles que je vais vous proposer sont les plus adaptées pour la cicatrisation d’une plaie.

Les 6 huiles essentielles

Huile essentielle de lavande fine (Lavandula angustifolia)

Elle a un fort pouvoir de cicatrisation. Elle est antiseptique et antibactérienne. Et cerise sur le gâteau, elle calme les petites démangeaisons qu’on peut ressentir sur la cicatrice. On peut dire qu’à elle seule déjà, elle est un soin quasi-complet pour la cicatrisation d’une plaie. Au niveau des précautions, à déconseiller le 1er trimestre de grossesse et chez le bébé. Pour plus d’information, je vous invite à lire mon article sur la lavande fine.

Huile essentielle d’immortelle ou hélichryse italienne (Helichrysum italicum)

Celle-ci est l’indispensable pour la cicatrisation d’une plaie. C’est le top du top. Attention accrochez-vous :

  • elle évite la formation d’un hématome, elle est décongestionnante
  • c’est une superbe antidouleur et anti-inflammatoire
  • c’est une excellente cicatrisante
  • elle permet d’obtenir une belle cicatrice lisse et atténuée. Elle évite les cicatrices en reliefs (chéloïdes et hypertrophiques)
  • elle accélère le processus de cicatrisation.

Elle est déconseillée chez la femme enceinte, chez les enfants de moins de 6 ans. Prudence chez les personnes épileptiques.

Huile essentielle de ciste Ladanifère (Cistus ladaniferus)

Celle-ci aussi est cicatrisante. Elle peut tout à fait être utilisée en synergie avec l’HE de lavande fine afin de favoriser et accélérer le processus de cicatrisation. Notez aussi que c’est la meilleure pour stopper les saignements. Au niveau des précautions, à déconseiller le 1er trimestre de grossesse et chez les enfants de moins de 6 ans. Prudence en cas de traitement anticoagulant, chez les personnes épileptiques.

Huile essentielle de géranium rosat (Pelargonium x asperum)

J’ai hésité à mettre celle-ci dans la liste. Mais, je trouve qu’elle a quand même sa place. Déjà, elle stoppe les saignements, comme la ciste. De plus, elle est anti-inflammatoire, anti-bactérienne. Elle favorise la fermeté de la peau. Enfin, elle va elle aussi améliorer l’action cicatrisante, en synergie avec l’huile essentielle de lavande fine ou de ciste. Au niveau des précautions, à déconseiller le 1er trimestre de grossesse. Pour plus d’information, je vous invite à lire mon article : Huile essentielle de géranium rosat : l’anti-rides par excellence

Huile essentielle de lavande aspic (Lavandula spica)

A ne pas confondre avec celle de lavande fine !

C’est une formidable cicatrisante. Surtout suite à une brûlure, c’est elle qu’il faut utiliser. Elle est aussi anti-douleur et antibactérienne moyenne. Je l’ai quand même mise dans la liste car si vous vous brûlez et pour éviter une cicatrice disgracieuse, utilisez celle-ci en premier ! Au niveau des précautions, à déconseiller pendant la grossesse et chez les enfants de moins de 6 ans. Prudence chez les personnes asthmatiques ou épileptiques. Pour plus d’information, je vous invite à lire mon article : Huile essentielle de lavande aspic : mes 7 astuces simplissimes

Huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens)

Celle-ci est particulièrement efficace sur les cicatrices chéloïdes. Elle va permettre de la lisser grâce à son action exfoliante. Ce ne sont pas des grains qui vont venir exfolier la cicatrice mais le salicylate de méthyle, dont elle est composée à plus de 80%. Au niveau des précautions, à déconseiller pendant la grossesse et chez les enfants de moins de 12 ans. Eviter chez les personnes sous traitement anticoagulant ou allergique à l’aspirine.

Les 3 huiles végétales

Huile végétale de baie d’églantier

Huile végétale très riche en vitamine A, ce qui fait d’elle une excellente réparatrice de la peau. Elle permet à la peau de se régénérer et se réparer plus vite. Elle est vraiment indiquée pour atténuer une cicatrice, d’autant plus qu’elle harmonise la peau.

Huile végétale de rose musquée

C’est une puissante cicatrisante. Atténue efficacement les cicatrices anciennes ou récentes, mêmes chéloïdes. C’est une bonne régénératrice et réparatrice de la peau.

Huile végétale d’argan

Son efficacité régénératrice est bien connue maintenant, tellement elle est à la mode. Sur la cicatrice, elle y joue un rôle important car elle maintient la peau nourrie. Ce qui contribue, en synergie avec les huiles végétales ci-dessus et les huiles essentielles, à une cicatrisation plus rapide et une cicatrice plus lisse, moins visible.

Grâce à ces 2 listes, vous savez maintenant quelles huiles essentielles et végétales utiliser pour la cicatrisation de votre plaie.

Mais, quel mélange réaliser ? Quelles huiles essentielles choisir dans votre mélange ? Et quel dosage ? Je vous explique tout cela maintenant.

Quels mélanges d’huiles essentielles appliquer pour une meilleure cicatrisation ?

Pour améliorer le processus de cicatrisation, c’est-à-dire une cicatrisation plus rapide et une cicatrice atténuée, je vous conseille ces 4 mélanges. Il y en a 2 que vous pouvez faire vous-même chez vous. Il y en a 2 autres que vous trouverez tout prêt dans les boutiques que je vais vous présenter. Il n’y en a pas une plus efficace que l’autre. A vous de choisir le mélange qui correspondra le plus à votre cicatrice, tout en prenant en compte les contre-indications de chacune des formules. Je suis là pour vous conseiller si vous hésitez, vous pouvez poser votre question dans les commentaires.

Formule aux 4 huiles essentielles de Danièle Festy

  • Huile essentielle d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum): 1 ml
  • Huile essentielle de lavande officinale (Lavandula angustifolia) : 1 ml
  • Huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) : 1 ml
  • Huile essentielle de ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) : 1 ml
  • Huile végétale de germe de blé : 2 ml
  • Huile végétale de rose musquée : 2 ml
  • Huile végétale de millepertuis : 2 ml

Versez un à un les ingrédients dans un flacon de 10 ml. Et mélangez. Appliquez 2-3 gouttes du mélange, 2 à 3 fois par jour pendant une dizaine de jour pour une plaie et/ou cicatrice récente. Si la cicatrice est plus ancienne, continuez à appliquer la formule, en veillant à faire des pauses d’1 semaine toutes les 3 semaines.

Prudence :

  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes
  • Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans
  • Déconseillé chez les personnes sous traitement anticoagulant ou allergique à l’aspirine
  • Prudence chez les personnes épileptiques
  • Attention, formule photosensibilisante : ne pas exposer la zone traitée au soleil dans les 6 heures après l’application.

Formule aux 3 huiles essentielles de F. Couic Marinier

  • Huile essentielle d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum) : 10 gouttes
  • Huile essentielle de lavande aspic (Lavandula spica) : 30 gouttes
  • Huile essentielle de ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) : 10 gouttes
  • Huile végétale de millepertuis : 5 ml

Versez un à un les ingrédients dans un flacon de 10 ml. Et mélangez. Appliquez 2-3 gouttes du mélange, 4 à 5 fois par jour pendant 3 jours. Puis, 2-3 fois par jour pendant une dizaine de jour pour une plaie et/ou cicatrice récente. Si la cicatrice est plus ancienne, continuez à appliquer la formule, en veillant à faire des pauses d’1 semaine toutes les 3 semaines.

Prudence :

  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes
  • Déconseillé aux enfants de moins de 8 ans
  • Prudence chez les personnes épileptiques
  • Attention, formule photosensibilisante : ne pas exposer la zone traitée au soleil dans les 6 heures après l’application.

Sérum bio « Effacer les cicatrices » de Vanessences

Sérum « Effacer les cicatrices »

Si vous ne voulez pas acheter toutes ces huiles essentielles ou encore que vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de faire vous-même votre propre mélange, je vous propose ce sérum prêt à l’achat.

J’ai sélectionné celui-ci car je trouve que le choix des ingrédients est judicieux. On y retrouve des huiles essentielles cicatrisantes ++++, qui accélère le processus de cicatrisation, qui favorisent les « belles » cicatrices, plus lisses, anti-inflammatoire, anti-hématome… Un bon panel pour une belle cicatrice.

Découvrez le sérum bio « Effacer les cicatrices » de Vanessences en cliquant ici.

Appliquer 2 fois par jour quelques gouttes de la préparation sur la ou les cicatrices à traiter en faisant bien pénétrer, jusqu’à amélioration.

Pour qui ?

  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes
  • Déconseillé chez les enfants, adolescents de moins de 15 ans
  • Risque de photosensibilisation : ne pas exposer la zone traitée au soleil dans les 6 heures après l’application.

Oléo-Fluide n°3 Stimulant de la réparation de la peau d’Oleassence

Oleo-fluide n°3

Peut-être que vous vous dites, « Ouais, il n’y a pas d’huile essentielle, donc il est moins efficace ». Détrompez-vous ! Sinon, je ne l’aurais pas proposé sur cet article. Il est composé d’huiles végétales extrêmement efficaces pour résorber les cicatrices et toutes autres marques sur la peau. En plus, je sais qu’il fonctionne grâce aux témoignages et à l’expertise de Christine. Et son dernier avantage est qu’il peut être utilisé par tout le monde (vu qu’il n’a pas d’huile essentielle).

Celui-ci aussi est déjà préparé. J’ai sélectionné celui-ci également car Oleassence est justement spécialisé dans les problèmes de peau. Et ce qu’il y a de génial sur sa gamme, c’est qu’il y a toujours des témoignages et donc ce fluide fonctionne très bien pour atténuer, rendre une cicatrice plus « belle ». Celui-ci s’applique seulement lorsque la blessure est à l’état de cicatrice car il n’y a pas d’huile essentielle. Donc, ce fluide n’est pas anti-infectieux, antidouleur mais agit sur la réparation et la restructuration de la peau pour atténuer la cicatrice.

Découvrez en cliquant ici l’oléo-fluide n°3 d’Oleassence.

Conclusion

Cicatriser plus vite une blessure ET atténuer une cicatrice, même ancienne est possible grâce aux huiles essentielles et aux huiles végétales.

Pour cela, vous pouvez utiliser l’une des 4 formules que je vous propose dans cet article.

Vous pouvez appliquer l’une des 3 premières formules sur la blessure même. Plus vous le faites rapidement, plus vite votre blessure cicatrisera et en plus elle se verra moins.

N’attendez pas que votre plaie soit cicatrisée avant d’appliquer ces formules. Vous pouvez les appliquer sur la plaie, après l’avoir nettoyée. Ces formules sont vraiment complètes et en plus de favoriser la cicatrisation, elles désinfectent et soulagent.

L’oleo-fluide d’Oleassence, celui-ci, je vous conseille de l’utiliser si la plaie est déjà refermée et sur les cicatrices anciennes.

A vous maintenant. Prévoyez d’avoir toujours un mélange spécial « Cicatrice » de disponible chez vous. Comme ça, à la prochaine blessure, hop, vous avez déjà votre mélange de prêt ! Et vous pouvez l’appliquer rapidement sur votre blessure ou cicatrice.

Précautions :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les femmes enceintes à partir du 4ème mois de grossesse. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les enfants dès 6 ans. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.
  • Chats : vous pouvez diffuser des huiles essentielles en présence d’un chat, si la pièce est ventilée et aérée et que le chat puisse avoir la possibilité de partir de la pièce. Je vous déconseille d’appliquer et surtout de faire avaler une huile essentielle au chat sans avis médical.

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Pour un usage thérapeutique, demandez toujours l’avis de votre pharmacien/médecin.

Sources : Ma bible des huiles essentielles par Danièle Festy, Huiles essentielles : l’essentiel – Françoise Couic Marinier

Crédit Images : https://www.pharmamarket.be

Vous avez aimez cet article ? Faites-en profitez aussi vos amis :
Hidden Content
9 thoughts on “Cicatrisation de la peau : comment accélérer le processus grâce aux huiles essentielles ?
  1. Ghislaine dit :

    Bonjour Sandrine, Je vous remercie pour votre réponse très rapide. J’ai lu, avec intérêt, l’article que vous m’avez transmis. Cependant, il serait très dispendieux de me procurer les produits suggérés car je demeure au Québec. Dans cet article sur la rosacée, vous avez mentionné certaines huiles, vous serait-il possible de m’indiquer les dosages afin que je puisse les essayer. Je vous remercie et vous souhaite une très belle journée !

  2. Delphine dit :

    Bonsoir et Merci pour cet article.
    Avez vous une recette pour enfants de plus de trois ans 😀.
    Merci d’avance

    1. Bonjour Delphine, pour un enfant de plus de 3 ans, vous pouvez préparer un petit mélange avec 10% d’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia) dans de l’huile végétale (ex : rose musquée), 2 fois par jour. Attention, ne vous trompez pas d’HE de lavande car il en existe plusieurs.

      1. Delphine dit :

        Merci beaucoup. C’est bon je fais la différence entre toutes les HE. Merci pour votre vigilance.

  3. Les huiles essentielles ont beaucoup de vertus, mais je ne savais qu’elles facilitaient la cicatrisation

    1. Jean, comme vous dites elles ont tellement de vertus qu’elles sont vraiment superbe pour la cicatrisation. Pensez-y aussi lorsque vous vous blessez.

      1. Ghislaine dit :

        Bonjour! Je suis déçue de constater que je ne peux utiliser la recette contre les microkystes. J’ai de l’année rosacée et ai déjà eu un cancer. SVP pouvez-vous m’indiquer s’il y a autre chose que je pourrais utiliser. Présentement, je mets de l’huile essentielle d’arbre à thé. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.