4 huiles essentielles que tout le monde devrait prendre pour ses vacances de ski

Vous voulez profiter à 100% de vos journées au ski ? Ce serait dommage de ne pas pouvoir à cause d’éventuelles courbatures, douleurs musculaires ou contractures. J’ai écrit pour vous faciliter la vie, toute une liste de soins à bases d’huiles essentielles à inclure dans votre trousse de secours pour passer des vacances sereines. Et faire en sorte, que s’il arrive un souci, un bobo qui peut vous gâcher vos vacances, cette trousse de secours vous apportera toute les solutions dont vous avez besoin pour savourer vos vacances, bien méritées.

 

Les huiles essentielles indispensables pour vos vacances au ski

Huile essentielle de gaulthérie odorante (Gaultheria fragrantissima)

C’est une superbe antalgique destinée justement aux sportifs. Bien sûr, il y en a d’autres, mais celle qui me vient en premier à l’esprit pour soulager les courbatures musculaires, c’est celle-ci car elle est simple d’utilisation et vraiment efficace. Elle est aussi antispasmodique, donc elle évite d’avoir des crampes. De plus, elle va dilater les vaisseaux sanguins (on dit qu’elle est rubéfiante), ce qui va améliorer la détente des muscles. Pas mal non pour une seule huile essentielle ! Vous ne trouvez pas ? On l’utilisera donc pour les contractures, tendinites, déchirures musculaires, foulures (tout ce qui peut vous arriver au ski du moins mais on va croiser les doigts pour que cela n’arrive pas).

 

Comment l’utiliser ? Facile.

Il suffit d’appliquer 2 gouttes d’HE dans 8 gouttes d’huile végétale d’arnica en massage sur la zone douloureuse. A renouveler au bout de 15 minutes, si nécessaire, 4x/jour pendant 5 jours maximum.

Pour qui ?
  • Déconseillé aux femmes enceintes / allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans et aux personnes sous traitement anticoagulant.
  • Fortement déconseillé si vous faites de l’allergie à l’aspirine.
  • Si vous voulez tout savoir sur les utilisations, les précautions et des recettes pour utiliser cette huile essentielle, cliquez ici.

 

Huile essentielle de menthe poivrée (Mentha x piperita)

C’est toujours mieux de l’avoir avec soi au cas où si vous êtes sujette aux mal de transports, nausée ou mal à la tête ou digestion difficile.

Grâce à ses qualités antispasmodiques, anti-inflammatoire et antalgique locale, elle lutte contre la nausée et donc très utile pour le mal des transports. Versez 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un sucre ou un comprimé neutre et laissez fondre en bouche. Répétez ce geste plusieurs fois dans la journée en cas de mal de transports pour calmer les nausées. Ne pas dépasser 4 prises dans la journée.

Pour le mal de tête, vous pouvez appliquer 2 gouttes sur le front, les tempes et sous le cuir chevelu à gauche et à droite (au-dessus de la nuque). Si votre peau est un peu sensible, diluez de moitié dans une huile végétale (amande, sésame, olive, autre). Grâce à son action antalgique, elle soulage la douleur par un effet froid et donc peut soulager les maux de tête. Perso, je n’ai jamais réussi à faire partir un mal de tête avec cette HE, mais je sais que d’autres personnes y arrivent. Ça doit sûrement dépendre de l’origine et bien entendu de notre organisme. 

Si vous avez trop mangé et que vous vous sentez lourd, fatigué, versez 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un sucre et avalez. Elle facilite l’évacuation de la bile et la sécrétion de celle-ci par le foie. Ainsi, votre digestion sera facilitée. Evitez juste de la prendre le soir parce qu’elle est tonique et stimulante. Ce serait dommage de ne pas réussir à dormir la nuit.

Pour qui ?
  • Déconseillé chez la femme enceinte/allaitante, enfants de moins de 7 ans
  • Prudence chez les personnes épileptiques, asthmatiques ou hypertensives
  • Ne pas avaler sans un support, cette huile essentielle est irritante.

Si vous voulez tout savoir sur les utilisations, les précautions et des recettes pour utiliser  cette huile essentielle, cliquez ici.

 

Huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia)

J’ajoute cette huile essentielle dans la liste parce qu’elle peut être utile en cas de difficulté d’endormissement ou d’insomnie. Il suffit de verser 2-3 gouttes sur votre oreiller. Vous pouvez aussi masser 2 gouttes sur le plexus solaire (zone entre le sternum et le nombril) quelques heures avant le coucher et au coucher. L’huile essentielle de lavande vraie favorise un sommeil réparateur et c’est mieux quand on va skier ! Mieux vaut être en pleine forme . Elle aide aussi à gérer le stress, donc pensez à elle si vous appréhendez votre première journée de ski.

 

Si vous n’aimez pas son odeur, vous pouvez vous orienter vers le petit grain bigarade que vous pouvez utiliser de la même manière. Ou encore l’orange douce ou la mandarine mais là il faut diluer de moitié dans une huile végétale avant l’application sur la peau et elle peut aussi laisser des traces sur le textile. Ces 2 HE sont photosensibilisantes, ne vous exposez pas au soleil après application.

Si vous vous êtes coupé, que vous avez une plaie, vous pouvez appliquer 2-3 gouttes pures d’huile essentielle de lavande vraie sur la plaie jusqu’à cicatrisation.

Pour qui ? Déconseillé pendant le 1er trimestre chez la femme enceinte et chez les bébés de moins de 6 mois.

 

Si vous voulez tout savoir sur les utilisations, les précautions et des recettes pour utiliser  cette huile essentielle, cliquez ici.

 

Huile essentielle de basilic tropical (Ocimum basilicum)

Comme on a tendance à bien manger après une journée de ski, genre une tartiflette, une fondue savoyarde, autre repas bien copieux, eh bien il peut arriver d’avoir du mal à digérer et d’avoir des crampes d’estomac ou intestinales. Alors, c’est là que rentre en jeu l’huile essentielle de basilic. Comme elle est antispasmodique, elle s’avère super efficace pour stopper ces crampes en 5 minutes (pour avoir testé plusieurs fois). Il suffit de verser 2 gouttes de cette huile essentielle sur un sucre et de laisser fondre en bouche sous la langue afin qu’elle rejoigne rapidement la circulation sanguine et stopper les spasmes. A renouveler 2 fois dans la journée maximum.

Pour qui ? Déconseillé chez la femme enceinte, allaitante, l’enfant de moins de 12 ans et chez les personnes atteintes d’une maladie dégénérative (Alzheimer) et fragiles nerveusement.

 

Si vous voulez tout savoir sur les utilisations, les précautions et des recettes pour utiliser  cette huile essentielle, cliquez ici.

 

Où acheter ces huiles essentielles ?

L’huile essentielle et sa fiche descriptive gratuite

C’est hyper simple. Pour préparer facilement votre tousse de secours pour vos vacances au ski, je vous conseille le site Compagnie des Sens (100% confiance). Bénéficiez de 5 % de réduction avec le code AROMALIN.

==>cliquez ici pour accéder à la boutique

 

 

Les préparations d’huiles essentielles pour vos vacances au ski

Synergies pour soulager les courbatures ou les douleurs musculaires

J’ai déjà parlé plus haut de l’huile essentielle de gaulthérie pour vous soulager les muscles et les douleurs. Ici, je vous propose plusieurs formules vraiment efficaces : les huiles essentielles sont bien plus actives quand elles travaillent ensemble. A vous de choisir laquelle peut vous correspondre le mieux (je peux toujours vous conseiller via les commentaires). Voyons ça de plus près.

1ère préparation : Pack pour soulager les muscles après l’effort

  • huile essentielle de laurier noble (Laurus nobilis) : 40 gouttes
  • huile essentielle de lavandin super (Lavandula x burnatii) : 40 gouttes
  • huile essentielle de gaulthérie odorante (Gaulteria fragrantissima) : 40 gouttes
  • macérât huileux d’arnica : 100 gouttes

Dès que les douleurs apparaissent, appliquez 4-6 gouttes du mélange sur la zone douloureuse et massez-vous doucement. A faire 4x/jour pendant 5 jours maximum.

Le laurier noble est là pour aider à la décontraction des muscles grâce à son action sur le système nerveux. De plus, grâce à ses propriétés antispasmodiques, il stoppera les douleurs et les raideurs des muscles.

Le lavandin super est calmant donc diminue la tension des muscles. Comme il est aussi anti-spasmodique, vos muscles ne seront pas soumis aux contractions musculaires (exemple : crampes)  et seront plus relâchés (et vous aussi par la même occasion).

La gaulthérie odorante détend les muscles grâce à son action rubéfiante et soulage très efficacement la douleur des courbatures.

L’arnica est superbe aussi : elle est anti-inflammatoire (pensez à elle après une chute pour éviter un bleu) et complète l’action anti-douleur de la gaulthérie.

Pour qui ?
  • Déconseillé chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 6 ans, chez les personnes allergiques à l’aspirine, sous traitement anti-coagulant, ayant un ulcère, une hernie, une hémorragie, à subir une intervention chirurgicale.
  • Prudence chez les personnes épileptiques ou asthmatiques.
 
Où acheter ce pack pour soulager les muscles après l’effort ?
Le pack avec flacon + étiquette + fiches HE gratuites

C’est hyper simple pour préparer facilement ce pack du site Compagnie des Sens (100% confiance). Bénéficiez de 5 % de réduction avec le code AROMALIN.

==>cliquez ici pour accéder au pack pour soulager les muscles après l’effort

 

 

2ème préparation : pour douleurs musculaires, courbatures et contractures

Voici une formule que je qualifie de vraiment complète au vu du nombre d’huiles essentielles antidouleur. C’est un superbe cocktail pour stopper les douleurs musculaires et les contractures. Ce soin est déjà tout préparé et il se présente dans un flacon 20ml en verre ambré avec compte goutte pipette.

La recette :

  • huile essentielle de romarin à camphre (Rosmarinus officinalis ct camphre) : 1 goutte
  • huile essentielle de lavandin super (Lavandula x burnatii): 1 goutte
  • huile essentielle d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum): 1 goutte
  • huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria fragrantissima): 1 goutte
  • huile essentielle d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) : 1 goutte
  • huile essentielle de menthe des champs (Mentha arvensis): 1 goutte
  • macérât d’arnica : 5 gouttes

Massez 4-5 gouttes sur la zone (qui doit rester assez petite) douloureuse selon les besoins, 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours.

Le romarin à camphre : supprime les douleurs musculaires grâce au camphre qu’il contient.

L’hélichryse italienne est le meilleur antihématome (bleus) dans le domaine des huiles essentielles grâce à ses cétones. Elle est antidouleur et anti-inflammatoire.

L’eucalyptus citronné est lui aussi un superbe anti-inflammatoire et apaise les douleurs musculaires. Il vient compléter l’effet anti-douleur du romarin et de la gaulthérie.

La menthe des champs apporte aussi ce côté anti-douleur en inhibant la sécrétion des molécules qui sont responsables de la transmission de la douleur.

Pour qui ?
  • Déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes, aux enfants de moins de 12 ans et aux personnes sous traitement anticoagulant et en cas de cancer hormonal.
  • Interdit en cas d’allergie à l’aspirine.
  • Prudence chez les personnes épileptiques et asthmatiques.
 
Où acheter cette préparation pour stopper les douleurs musculaires, contractures et courbatures ?

C’est hyper simple. Cette préparation est disponible sur le site Vanessences (100% confiance). Il est déjà préparé, vous n’avez plus qu’à l’acheter et appliquer ce soin. Bénéficiez de 5 % de réduction avec le code AROMALIN5.

==>cliquez ici pour accéder à cette préparation

 

 

Préparation en cas de rhume

J’ai toujours chez moi une synergie d’huiles essentielles qui est prête en cas de rhume. Cliquez ici pour découvrir cette synergie dans le détail pour la préparer vous aussi.

Préparation en cas de mal de gorge

Là aussi, ma synergie est toujours prête au cas où à être utilisée. On est fragile de la gorge dans la famille. Cliquez ici pour découvrir ma préparation pas-à-pas.

 

 

Les autres indispensables à glisser dans sa trousse de secours pour le ski

Une tisane refroidissement

C’est une tisane composée de plantes naturelles que j’ai trouvé sur le site Brin d’herbe et que j’adore ! Dès qu’on se sent fébrile, qu’on a le rhume ou qu’on a mal à la gorge, on prend cette tisane et c’est un vrai plaisir. On peut l’utiliser en complément des huiles essentielles. Cliquez ici pour la voir sur la boutique.

Le beurre de karité

A votre avis, à quoi peut-il bien vous servir celui-là ??

Et bien à protéger vos lèvres du froid. Oui oui. Il peut remplacer votre stick habituel Labe*** et en plus c’est naturel ! Appliquez-en un peu sur vos lèvres et hop c’est parti ! Facile, pas vrai ?

La crème solaire

Ok, ok, je sais oui. On est en hiver, pas en été à la plage. Mais, si vous avez la chance de skier sous le soleil, la peau de votre visage peut attraper un coup de soleil … Alors pensez à prendre votre crème solaire.  Mais pas n’importe laquelle, une qui soit composée de filtres minéraux, naturelle, qui protège des UVA ET des UVB et qui ne soit pas testée sur les animaux.J’ai acheté celle de la marque UVBio indice 50 et 30 (cliquez ici pour accéder au site où je l’ai achetée). Cliquez ici pour lire mon article sur mon enquête sur les crèmes solaires dangereuses. Cette crème ne laisse pas de film blanc sur la peau et elle est efficace (testée et approuvée l’été dernier à la plage). 

Macérât de calendula

Pas vraiment indispensable. Quoique… Je préfère quand même l’inclure pour ceux et celles qui auront la peau du visage bien rouge à cause du soleil. Appliquez-en sur votre visage, elle est anti-inflammatoire donc indiquée en cas de coup de soleil. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce macérât.

 

Ça y est je crois que je n’ai rien oublié. Maintenant, vous pouvez partir serein au ski. Même s’il vous arrive un souci, au moins vous aurez de quoi vous soigner efficacement dans votre trousse d’urgence. Si vous êtes nouveau dans l’utilisation des huiles essentielles, je vous ai peut-être fait peur avec l’extrême longueur de cet article et la préparation de votre trousse peut vous sembler complexe. En même temps, si vous vous référez aux boutiques que je vous propose, la liste sera vite faite et préférez aussi les préparations toutes prêtes. Sachez aussi que ces synergies se conservent au moins 6 mois, voire 1 an. Donc, si vous n’utilisez pas tout, ce ne sera pas perdu, loin de là ! Si vous avez besoin d’un guide, je suis là, n’hésitez pas à poser votre question, j’y réponds.

Précautions :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les femmes enceintes à partir du 4ème mois de grossesse. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées chez les enfants dès 6 ans. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.
  • Chats : vous pouvez diffuser des huiles essentielles en présence d’un chat, si la pièce est ventilée et aérée et que le chat puisse avoir la possibilité de partir de la pièce. Je vous déconseille d’appliquer et surtout de faire avaler une huile essentielle au chat sans avis médical.

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Pour un usage thérapeutique, demandez toujours l’avis de votre pharmacien/médecin.

Sources : Compagnie des sens, Vanessences, Ma bible des huiles essentielles par Danièle Festy

Images : http://www.saintandredembrun.fr

4 réflexions au sujet de « 4 huiles essentielles que tout le monde devrait prendre pour ses vacances de ski »
  1. Bonjour veuillez me dire si vous connaissez une huile essentielle pour les jambes sans repos.Ce problème me pourri ma vie !!!!
    Merci d’avance .
    Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge