Rhinite allergique : stoppez le nez qui coule en 2 minutes

 

Le rhume des foins et ses désagréments. Vous souffrez d’éternuements en rafales, vous avez le nez bouché ou qui coule, tout vous gratte (le nez, la gorge, le palais), vous êtes fatigué. Et en plus, l’allergie ne vous laisse pas de répit, même la nuit pour dormir (vive les réveils ou les insomnies à cause du nez bouché). Vous en avez marre et je vous comprends.

Moi même je souffre de rhinite allergique. Et ça va je gère ces désagréments au quotidien grâce aux huiles essentielles.

Alors, voici une recette que j’adore énormément. Elle est toute simple mais au moins elle soulage bien les symptômes et surtout les éternuements à n’en plus finir et elle aide à décongestionner le nez.

 

 

Recette aux 3 huiles essentielles pour stopper les éternuements en rafales

 

La recette que je vous propose est une diffusion d’huiles essentielles à utiliser en cas de rhinite allergique (ou en période de crise du rhume des foins si ça vous parle plus). Ce mélange soulage vraiment bien le nez (nez qui coule ou bouché), il le décongestionne, il stoppe les gratouilles de la sphère ORL (nez, gorge, palais)… Vous arriverez aussi à mieux respirer, votre nez sera mieux dégagé. Et, comme les symptômes du rhume des foins ont une fâcheuse tendance à agacer , cette recette vous détendra un peu quand même ! Je dis un peu car il ne faut pas s’attendre à être sur son petit nuage, mais au moins vous vous sentirez plus détendu, plus calme.

 

Les huiles essentielles

Je vous propose ici de préparer une diffusion d’huiles essentielles. Voici les 3 huiles essentielles que j’ai retenues :

  • HE de pin sylvestre (Pinus sylvestris)
  • HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
  • HE de lavande vraie (Lavandula angustifolia)

 

P.S. : Si vous n’aimez pas l’odeur de la lavande, vous pouvez la remplacer par l’huile essentielle d’orange douce 

 

La préparation

Versez quelques gouttes de ces huiles essentielles à parts égales dans un diffuseur.

  • Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante
  • Déconseillé chez les enfants de moins de 8 ans
  • Prudence chez les personnes asthmatiques, épileptiques ou hypertensives

 

Vous pouvez utiliser un diffuseur à nébulisation (environ 20 gouttes en tout) ou un brumisateur (5 à 10 gouttes en tout). J’opterai plus pour le brumisateur (c’est ceux qui font de la brume) dans ce cas pour humidifier l’air ambiant et donc les muqueuses du nez, ce qui soulagerait encore plus l’inflammation. 

Voici un exemple pour doser votre mélange pour le brumisateur :

  • HE eucalyptus radié : 5 gouttes
  • HE pin sylvestre : 3 gouttes
  • HE lavande vraie : 2 gouttes

 

L’utilisation

A diffuser dans un diffuseur adapté le matin et le soir (avant le coucher) pendant 15 minutes. Ne laissez pas le diffuseur en marche quand vous vous couchez, histoire de ne pas s’endormir  avec le diffuseur allumé (très mauvaise idée). Quand vous faites une diffusion, il vaut mieux aussi laisser la porte de la pièce ouverte pour éviter que l’air ne soit trop chargé en molécules aromatiques. Et puis, comme ça, ça sentira bon dans toute la maison 

Si vous n’avez pas de diffuseur et que vous ne souhaitez pas investir dedans, vous pouvez aussi procéder à ce qu’on appelle une inhalation sèche. Il suffit de verser 2-3 gouttes du mélange de ces 3 huiles essentielles sur un mouchoir et de le respirer plusieurs fois dans la journée … tout simplement. Ce ne sera pas aussi efficace qu’avec l’utilisation d’un diffuseur mais au moins, vous avez un plan B.

 

 

Bienfaits de ces 3 huiles essentielles sur la rhinite allergique

 

L’eucalyptus radié

J’ai choisi cette huile essentielle parce qu’elle favorise le confort des voies respiratoires. Elle vous aidera à mieux respirer, le nez coulera moins, elle aide aussi à déboucher le nez (s’il est congestionné). Elle a aussi une action sur les sinus, si ces derniers vous font mal aussi. Et comme c’est aussi une anti-infectieuse, elle veillera à ce que les irritations que peut provoquer la rhinite allergique ne se transforment pas en mal de gorge. Elle calme la toux aussi et aide à évacuer les sécrétions qui restent logées dans les bronches. Voilà, c’est la magie des huiles essentielles, une seule d’entre elles est capable d’agir sur de nombreux problèmes en même temps. C’est elle qui est le plus dosée dans la formule que j’ai donnée plus haut parce qu’elle est douce et c’est elle qui est le plus adaptée pour venir décongestionner votre nez, car c’est ce résultat qu’on veut absolument obtenir.

 

La lavande vraie

L’huile essentielle de lavande vraie. Je l’ai incluse dans cette formule pour vous aider à vous détendre (même un peu). On sait que les allergies saisonnières peuvent rendre irritable parce que les désagréments sont agaçants. Cette huile essentielle va venir agir sur votre système nerveux pour vous détendre, vous relaxer. Et en plus, elle est anti-inflammatoire, ce qui va aussi soulager les inflammations provoquées par le rhume des foins. J’ai décidé de l’inclure en petit dosage dans la formule car elle vient seulement accompagner les effets principaux de l’eucalyptus. Si vous n’aimez pas l’odeur de la lavande, vous pouvez la remplacer par l’huile essentielle d’orange douce .

 

Le pin sylvestre

J’adore cette huile essentielle. Déjà elle sent super bon . Ensuite, elle est balsamique : elle agit comme un baume, elle va soulager, calmer les irritations du nez, du palais, de la gorge, des sinus et des bronches. Je l’ai choisie dans ce mélange parce qu’elle va venir accentuer les bienfaits de l’huile essentielle d’eucalyptus radié et aussi parce que ses molécules sont différentes. Il est toujours intéressant de proposer un mélange d’huiles essentielles avec des molécules différentes mais qui travaillent en synergie. Je m’emballe là ! Pour revenir au concret, elle va soulager toutes vos voies respiratoires qui subissent les inflammations pendant la période du rhume des foins. Vous arriverez à mieux respirer et votre nez coulera beaucoup moins. Vous aurez moins de démangeaisons et votre gorge sera apaisée.

 

 

Pour aller plus loin

Je vous ai montré un élément important et bien utile en cas de crise pendant la période des allergies printanières. Mais sachez qu’on peut aussi agir en amont, en prenant des traitements de fond avec des solutions naturelles pour justement diminuer à terme les symptômes du rhume des foins si embêtant au quotidien. Et ça c’est vraiment la clé de votre réussite pour arrêter de subir vos allergies, mais plutôt de les prendre en main.

==> Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici.

 

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Pour un usage thérapeutique, demandez toujours l’avis de votre pharmacien/médecin.

2 réflexions au sujet de « Rhinite allergique : stoppez le nez qui coule en 2 minutes »
  1. Sandrine,

    Nous discutons parfois par mail et tu es d’accord pour écrire quelques articles ensemble étant thérapeute également. J’ai su hier soir que tu partais en vacances et tu m’as même dit où tu allais….je reconnais que la distillerie j’aurais pas dit non pour venir aussi ! 😉
    L’ensemble que tu décris pour les rhinites allergiques, rhume des foins… est très bon (eucalyptus radié étant le plus indiqué des 3! 😉 ).
    Une huile moins connue que j’avais utilisée il y a quelques temps et ayant eu le nez un peu encombré avec les changements de temps en île de france a été réutilisé avec succès !
    J’en parlais sur ma page justement AUJOURD’HUI !
    Bref, une très bonne huile à utiliser sur les parois du nez avec le doigt (5-6 gtes en moyenne) directement et qui coûte pas très cher vient de Madagascar, c’est hélichryse de Madagascar justement (Attention pas celle de Corse ou Italienne).

    Voilà c’était pour faire connaître cette HE moins connue mais très appréciable en diffusion aussi ou sur le nez et le plexus solaire qui est pas chère et qui est très décongestionnante des voix respiratoires !
    – Ma page FB pour celles/ceux que ça intéresse : Naturopathie Ayurveda Yvon Alexis

    (A bientôt quand tu rentreras pour une autre 🙂 )

    1. Bonjour Alexis
      Je te remercie pour ton astuce avec cette huile essentielle d’hélichryse de Madagascar. D’ailleurs, je l’ai chez moi, je vais pouvoir la tester dès ce soir (le moment où mon nez commence à m’enquiquiner). Je vous tiendrai au courant via un commentaire 😉
      Pour le reste, je vous renvoie un mail.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge