Le calendula : un macérat huileux très utile

calendula

J’utilise le macérât huileux de calendula très souvent. Il a tellement de propriétés qu’il mérite d’être connu. Je trouve que c’est une huile polyvalente. Si vous avez la peau sèche, irritée, crevassée,qui démange, brûlée, prenez le temps de lire cet article. Découvrez les nombreuses propriétés et mes utilisations du macérât huileux de calendula.

Propriété du macérât de calendula

 

La macérât de calendula est obtenu suite à la macération solaire des fleurs de Calendula dans une huile, exemple l’huile de tournesol chez Aroma-zone.

 

  • Apaisante,nourrissante et anti-inflammatoire
  • Cicatrisant, il favorise la régénération du tissu cutané altéré.
  • Adoucissant et assouplissant, il apporte douceur et élasticité à la peau.

 

 

Type de peau adapté au calendula

 

  • Irritations cutanées
  • Eczéma
  • Brûlures, coups de soleil
  • Douleurs, démangeaisons, urticaires, piqûres d’insectes
  • Peaux fragiles et délicates (bébés, enfants…)
  • Peaux qui tiraillent, peaux réactives
  • Peaux sèches, rugueuses

 

 

Mes utilisations du macérât de calendula

 

Peau sèche qui tiraille

 

Lorsque je prends une douche, la peau de mes jambes tiraille. Elle est sèche et se desquame au passage. Ma peau a donc besoin d’être nourrie.

Pour cela, j’applique un peu de macérât de calendula sur mes jambes. Instantanément, ma peau est plus souple, elle ne me tiraille plus.

Vous allez me dire, un lait fera aussi le même effet. Oui c’est vrai. D’ailleurs j’utilise aussi un lait, ça dépend de mes envies. La différence entre une huile végétale et un lait est que dans un lait vous avez environ 20% d’huile et dans le macérat de calendula vous avez 100 % d’huile, soit 100 % d’actif. Donc, il suffit d’en mettre moins que le lait pour avoir le même résultat. C’est plus économique.

 

J’utilise également le calendula sur mes mains, en hiver lorsque j’ai des crevasses qui se forment. Cette huile permet de bien cicatriser et plus vite.

 

 

Soigner un eczéma, stopper les démangeaisons

 

Lorsque je commence à avoir un début d’eczéma au niveau du coude, j’applique le macérât de calendula. Seul, il ne suffit pas à soigner l’eczéma, mais en attendant, il stoppera les démangeaisons. J’écrirais plus tard un article sur un sérum qui soigne l’eczéma.

 

 

Pour soigner une peau lésée par de l’allergie

 

Si vous avez testé un cosmétique fait maison ou une huile essentielle et que vous faite une réaction allergique, vous pouvez utiliser ce macérât de calendula.

 

 

Pour diluer les huiles essentielles

 

Je prépare souvent à mon domicile des mélanges d’huiles essentielles pour me soigner. Souvent, il faut diluer ces mélanges dans une huile végétale. J’utilise donc très souvent le macérât de calendula.

Souvent, il faut diluer les huiles essentielles dans de l’huile d’amande douce, de l’huile de noyau d’abricot. Je remplace souvent ces huiles soit parce que je n’ai pas l’huile demandée, soit parce que j’apprécie vraiment le pouvoir cicatrisant du calendula.

 

Voici quelques exemples de recettes où le macérât de calendula est utilisé : 

 

 

Pour me démaquiller

 

Désinfectez-vous les mains et le contenant où vous allez mettre votre démaquillant.

Mélangez 50 ml de calendula dans 50 ml d’eau dans un contenant désinfecté (même une bouteille d’eau). Mélangez le tout en secouant.

 

Pour utiliser ce démaquillant, il suffit de secouer votre mélange pour que l’eau et l’huile se mélangent. Puis, appliquez avec un coton sur la peau pour vous démaquiller.

Ensuite, vous pouvez passer de l’hydrolat pour enlever le surplus de corps gras (par exemple l’hydrolat de rose ou celui de fleurs d’oranger) et mettre votre crème habituelle.

 

Trop facile ! Qu’en pensez-vous ??  😀

 

Vous pourrez conserver ce démaquillant 1 semaine dans un endroit sec à l’abri de la lumière.

 

Si vous en avez, ajoutez 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse qui est un conservateur naturel. Ainsi vous pourrez conserver votre démaquillant 1 mois.

 

 

Recettes avec le calendula

 

Liniment douceur pour peau du visage

 

  • 50 ml d’eau de chaux (détergent doux)
  • 50 ml de macérât de calendula
  • 10 gouttes d‘extrait aromatique de vanille (facultatif)

 

Désinfectez vos ustensiles et vos mains (port de gants obligatoire car le pH de l’eau de chaux est très basique).

Ajoutez lentement l’eau de chaux au calendula.

Mélangez le tout doucement à l’aide d’une fourchette désinfectée.

Versez votre préparation dans un contenant désinfecté et si possible ambré.

 

Vous pouvez utiliser ce liniment pour nettoyer votre peau avant d’utiliser votre crème ou pour vous démaquiller.

Personnellement, je n’aime pas l’odeur de l’eau de chaux mais c’est vrai que ça en fait un soin très doux.

 

 

Soin pour les brûlures

 

 

Désinfectez vos ustensiles (bol, contenant, fourchette) et vos mains.

Mélangez le calendula et l’huile essentielle de lavande aspic dans un bol et remuez doucement.

Versez votre préparation dans un contenant désinfecté et si possible ambré.

 

Appliquez régulièrement ce mélange sur la brûlure jusqu’à amélioration de l’état de la peau. 

Se conserve au moins 6 mois si vous conservez ce mélange à l’abri de la chaleur et de la lumière.

  

Acheter un macérât huileux de calendula

Macérât de calendula

Je vous propose de l’acheter sur le site Slow cosmétique qui propose que des produits naturels de haute qualité et ayant la mention Slow cosmétique (pour une cosmétique plus saine, écologique, éthique).

 

 

 

Connaissez-vous le macérât de calendula ? Comment l’utilisez-vous ? Quelles sont vos huiles végétales préférées ?

A vous de jouer, laissez un commentaire.

Précautions :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Les huiles essentielles ne doivent être appliquées sur les femmes enceintes ( à partir du 4ème moins de grossesse) et enfants avec précautions. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.

 Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Référez-vous toujours à votre médecin pour vous soigner.

Sources : aroma-zone – Image : http://jessicasapothecary.wordpress.com/2011/07/20/calendula-anti-inflammatory-flower/

14 réflexions au sujet de « Le calendula : un macérat huileux très utile »
  1. Bonjour Sandrine, je cherche une recette à base de calendula pour un bébé de 8 mois qui a un peu d’exema sur le visage et derrière les jenous. Cordialement Nadia.

    1. Bonjour Nadia
      pour le bébé, je vous propose d’essayer d’apaiser l’eczéma avec le macérât de calendula, tout simplement.
      A bientôt

  2. bonjour Sandrine
    vous pouvez faire vous-même votre huile de calendula en faisant macérer des fleurs de soucis dans de l’huile sésame, colza… dans un bocal en verre à l’abri de la lumière pendant un mois. Puis vous filtrez et stockez dans une bouteille de verre de préférence teintée.
    bonne journée
    Article récent : No feed items at the momentMy Profile

  3. Bonjour,
    j’utilise souvent du macérat de calendula pour mes mains. Là je suis enceinte et je me demandais s’il y avait une contre-indication particulière à en mettre sur ma peau ?
    Merci d’avance

  4. Bonjour,
    Je tenais à vous remercier pour votre article, que je trouve complet et enrichissant. J’utilise la calendula surtout en baume ou en infusion concentrée, mais vos recettes me donnent d’autres idées !
    Merci beaucoup ! 😉
    Bleuet lavande.

    1. Bonjour Bleuet lavande
      Avec plaisir 🙂
      Comment vous utilisez le calendula dans un baume ? Ca m’intéresse. Et en infusion, elle a quelles propriétés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge