Baume réparateur pour le corps adapté aux enfants

Baume réparateur

Voici un article invité rédigé par Nathalie du blog Passion huiles essentielles. Je suis très heureuse de publier cet article écrit pour les visiteurs de mon blog. Il s’agit d’une recette d’un baume réparateur pour le corps à l’huile de nigelle et à la camomille. Cette recette est adaptée aux enfants et adultes qui ont la peau rugueuse et très sèche.

Je suis très contente que Sandrine me reçoive sur son blog et c’est avec grand plaisir que j’ai écrit cet article sur l’un de mes derniers essais en matière de cosmétiques maison.

Je réfléchissais déjà depuis un moment à une recette de baume réparateur que je voulais faire pour mon fils qui a la peau très sèche et rugueuse à certains endroits, surtout sur les bras au niveau des zones de frottements des vêtements.

Je me suis donc inspirée de recettes trouvées à droite et à gauche et puis j’ai fait quelques essais pour trouver la texture que je voulais : un baume d’apparence solide, à prélever avec une spatule et qui fond instantanément dans la paume de la main !

Je vous présente donc la recette que j’ai retenue pour mon baume réparateur maison.

 

 

La recette du baume réparateur

 

Contenant : pot 30 ml

 

Ingrédients :

 

  • 4 gr de cire d’abeille
  • 5 gr de beurre de karité
  • 5 gr d’huile de coco (mon fils en est fan comme moi !)
  • 5 gr d’huile de ricin (grasse et épaisse)
  • 10 ml d’huile de nigelle
  • 1 goutte d’huile essentielle de camomille noble
  • 2 gouttes d’huile essentielle de lavande fine bio

 

La préparation :

beurre de karité

Faites tout d’abord fondre le beurre de karité, la cire d’abeille et l’huile de coco au bain-marie (mettez votre bol résistant à la chaleur qui contient ces ingrédients dans une casserole avec un peu d’eau que vous faites chauffer à feu moyen).

 

bain-marie beurre karité cire d'abeille et huile de coco

Lorsque ces matières sont fondues, enlevez votre bol du bain-marie puis ajoutez l’huile de nigelle et l’huile de ricin tout en mélangeant bien (avec une fourchette à défaut d’un petit fouet).

 

ajouter huiles essentielles de camomille et de lavande

Le baume va rapidement commencer à blanchir et à se solidifier. Il faut ajouter les huiles essentielles lorsqu’il commence à tiédir et bien mélanger à nouveau avant qu’il ne se fige.

 

 

Bon à savoir

Cette texture refroidit assez vite et surtout : elle durcit ! Si vous ne transvasez pas rapidement votre mélange dans un pot, vous allez en perdre une partie qui se solidifiera sur le bord du récipient avant de couler dans votre pot.

 

Si vous utilisez un pot en verre, vous pouvez faire fondre vos ingrédients et préparer votre baume directement dans celui-ci pour éviter toute perte.

 

 

Comment modifier la texture de votre baume réparateur ?

 

La texture est celle que je voulais mais peut-être que vous la trouverez trop dure. On ne peut pas en prendre un peu en enfonçant le doigt dedans, il vaut mieux prendre une petite spatule.

 

Si vous voulez quelque chose de plus tendre, réduisez la quantité de cire d’abeille ou augmentez la quantité d’huiles végétales.

 

Tant que vous n’avez pas mis les huiles essentielles, vous pouvez chauffer plusieurs fois la préparation pour ajouter un peu plus d’huile mais souvenez-vous que plus les huiles seront chauffées et moins elles apprécieront.

 

 

A quoi servent les ingrédients de ce baume réparateur ?

 

L’huile de coco 

 

Je ne peux pas m’en passer pour son parfum de rêve mais je l’ai choisie pour mon baume pour ses propriétés adoucissantes et nourrissantes. Elle apaise la peau et évite les sensations désagréables de démangeaisons ou de tiraillements.

 

Cette huile végétale a la particularité de se solidifier lorsque la température baisse et c’est aussi pour cette raison que je l’ai choisie (en ce moment, la mienne reste liquide si je l’oublie dans la salle de bain !).

 

L’huile de ricin 

 

C’est une huile épaisse et grasse que l’on utilise beaucoup pour les soins des cheveux et des ongles. Elle apporte douceur, aide à la cicatrisation et elle répare et purifie les peaux irritées.

 

Le beurre de karité 

 

Je l’ai choisi pour sa texture solide et fondante ! Ce beurre est très apprécié par toutes les peaux mais il convient particulièrement aux peaux sèches ou irritées.

 

Le beurre de karité nourrit, régénère et aide votre peau à cicatriser. Il contribue aussi à la rendre plus élastique, mais ce n’est pas tout ! Ses vertus anti-inflammatoires sont idéales pour soulager les peaux agressées et il est recommandé pour les soins d’été car il protège légèrement votre peau des méfaits du soleil.

 

La cire d’abeille 

 

J’en ai mis dans mon baume réparateur pour le solidifier et obtenir la texture que je recherchais. Il laisse un effet filmogène comparable à ceux des sticks à lèvres.

 

 L’huile de nigelle 

 

Je voulais absolument tester cette huile végétale dans ce baume ! Je ne connaissais pas l’huile de nigelle avant ni son odeur très prononcée. Par contre, je m’étais bien renseignée sur ses vertus et c’est exactement ce que je recherchais !

 

L’huile de nigelle est anti-infectieuse, anti-inflammatoire, nourrissante, cicatrisante, régénérante et adoucissante. C’est vraiment l’huile des peaux sujettes au psoriasis, à l’eczéma ou aux mycoses cutanées bien qu’elle convienne aussi aux peaux matures, sèches ou sensibles. Elle est aussi utile en cas d’acné car elle possède des vertus purifiantes.

 

L’huile essentielle de camomille noble

 

J’aurai pu laisser ce baume réparateur avec tous les ingrédients que je viens de citer mais comme je suis passionnée des huiles essentielles, il fallait quand même que j’en mette un peu ! Un tout petit peu et pas n’importe lesquelles car cette crème était prévue pour mon fils qui est encore tout jeune.

Pourquoi la camomille noble ? Tout d’abord parce qu’elle est douce et convient aux enfants. Ensuite parce qu’elle a des vertus antalgiques et anti-inflammatoires. Ce baume est surtout pour les coudes de mon fils qui sont très secs et qui le grattent. La camomille permet de calmer les démangeaisons (elle est antiprurigineuse).

 

L’huile essentielle de lavande fine

 

Je vous la présente brièvement car vous avez certainement déjà entendu parler de ses nombreuses propriétés ! C’est une excellente huile essentielle antiseptique qui cicatrise et régénère la peau. Elle peut entrer dans la composition de tous vos soins contre les affections cutanées et elle est généralement très bien tolérée par toutes les peaux. C’est l’une des rares huiles essentielles que l’on peut utiliser pure sur la peau.

 

 

Voilà, j’arrive à la fin de mon article et j’espère que ma recette vous tentera ou vous aura donné envie de faire votre propre baume !

Je remercie Sandrine de m’avoir accueillie sur son blog et je vous souhaite un très bel été, sans démangeaison !

 

Merci à Nathalie de nous avoir fait partager sa recette de son baume réparateur spécialement créée pour son fils ! 😛

Le plus de cette recette est qu’elle est simple à mettre en oeuvre. Elle est donc accessible aux débutants.

Un petit rappel de son blog : Passion huiles essentielles.

 

 

smiley_attentionPrécautions à prendre pour réaliser ce baume réparateur

 

Les précautions sont très importantes pour :

  • Vous garantir un bon résultat au niveau de la conservation de vos produits.
  • Ne pas vous irriter votre peau lors de la manipulation des huiles essentielles.

 

Je vous demanderai de lire attentivement ce PDF Précautions d’emploi pour réaliser ses cosmétiques maison, qui vient du site Aroma-Zone. Cliquez sur le lien.

 

Précautions sur les huiles essentielles :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Les huiles essentielles ne doivent être appliquées sur les femmes enceintes ( à partir du 4ème moins de grossesse) et enfants avec précautions. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.

 

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Référez-vous toujours à votre médecin pour vous soigner.

 

Quels sont vos ingrédients/produits préférés pour soigner une peau très sèche ?

A vous de jouer, laissez un commentaire.

4 réflexions au sujet de « Baume réparateur pour le corps adapté aux enfants »
    1. Bonjour Pascale
      heureuse de voir un de tes commentaires sur mon blog !
      Le beurre de karité est super j’en ai toujours dans mon frigo ! Et quand j’ai des crevasses aux mains hop une noisette de karité sur les mains. Tes filles ont raison : cette recette doit vraiment sentir bon ! 🙂

      A bientôt Pascal

  1. Bonjour Sandrine et Pascale,

    A Pascale : attention, si vos filles aiment l’odeur de la coco, je vous recommande d’ajouter une fragrance coco car l’huile de nigelle a un parfum si puissant que l’on ne sent pas du tout l’odeur de la coco dans ce baume.
    Vous pouvez aussi remplacer l’HV de nigelle par une huile au parfum plus neutre comme l’amande douce ou l’huile de noyau d’abricot mais je ne sais pas si ce sera suffisant pour avoir cette bonne odeur de coco. 😉

    A Sandrine : toutes mes excuses pour cette semaine ! Je te contacte en PV pour t’expliquer les raisons de mon retard ! 😉

    Bon week-end à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge